Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 07:23

Dans le cadre de l'Année des Outremers, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Écologie, du développement durable, des transports et du logement et Marie-Luce Penchard, ministre chargée de l'Outremer, ont ouvert une conférence "Quel avenir pour les récifs coralliens ?".

 

Cette conférence doit donner la feuille de route de la France en matière de préservation des récifs coralliens pour les années à venir.

 

Voici quelques éléments qui ont été apportés :

- "la France, en raison de son histoire et de sa situation géographique, assume une responsabilité particulière vis-à-vis du reste du monde. Elle gère 10% des récifs coralliens de la planète (4ème rang) et 20% des atolls [île corallienne basse des océans tropicaux] de la planète, répartis au sein des 8 collectivités d’Outremer tropicales dans les trois océans.

Les récifs coralliens constituent un emblème de la biodiversité de par leur variété et leur importance dans le fonctionnement écologique global, mais ils sont également indispensables à la protection du trait de côte et au développement économique des territoires insulaires (pêche, tourisme…)".

- "les études réalisées en Martinique et en Nouvelle-Calédonie concluent, par exemple, que la valeur des services rendus par les récifs coralliens est de l’ordre de 200 à 300 millions d’euros par an. Or, on estime que les récifs ont perdu 20% de leur superficie à cause de l’activité humaine, notamment dans les zones littorales très urbanisées. La hausse des températures et l’acidification des océans liés au changement climatique concourent également à la disparition progressive des récifs".

- "Au niveau national, le Grenelle de la mer a confirmé l’engagement résolu de la France pour la protection des récifs, par la création d’aires marines protégées (avec le parc naturel marin de Mayotte), l’instauration d’une trame bleue marine pour la gestion intégrée du littoral ou le renforcement des moyens d’observation outremer"

 

Il faut savoir qu'un kilomètre carré de récifs coralliens contient plus d’espèces que n'en compte tout le littoral européen ! 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens