Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 18:42

Je tenais à vous faire partager les propos tenus par le secrétaire général de la préfecture qui mute à Paris au ministère de l'Intérieur, après 2 années d’exercice à Mayotte.


Son discours me touche particulièrement et reflète très fidèlement ce que je pense de Mayotte.


Quelques extraits :

- " (…) je m'apprête à quitter cette île à la fois avec le sentiment d'être soulagé d'un poids lourd, celui de mes responsabilités professionnelles, exigeantes, mais aussi d'un isolement et un enfermement pas seulement géographiques, dans cette île exiguë où la vie est pesante, à l'image de l'humidité et de la chaleur des saisons humides, mais aussi avec le sentiment de quitter un endroit envoûtant, magique, magnifique, où la vie, quoique compliquée, est légère, où mes sens, mes sentiments, ma raison, ma culture ont été chaque jour stimulés, déroutés, remis en cause"

- " (…) la vague migratoire comorienne nous heurte et ne nous laisse aucun choix facile entre accueil humain et protection de notre souveraineté et bouleverse la vie de l'île."

- "Heureusement la réalité mahoraise ne ressemble pas à ce qu'inlassablement et sans grande imagination ni talent, certains médias nationaux se bornent à nous montrer. J'ai connu ici des moments merveilleux, de fraternité, de beauté, d'espoir, de réflexion, qui ont enrichi ce séjour et je le crois ma personnalité."

- "Et puis bien sûr je garderai gravé en moi, la beauté de Mayotte. Le lagon bien sûr, mais j'ai aussi arpenté la brousse de long en large, les montagnes, les crêtes, les mangroves, les champs de Mayotte, ses villages, sont aussi sa richesse et sa beauté et pour moi Mayotte, c'est les deux : le lagon et la brousse."

- "Enfin, il y a une chose que j'ai apprécié ici, par-dessus tout, qui pour moi a tout sauvé dans les moments les plus tendus, les plus difficiles, c'est le rire des Mahorais, leur sens de la dérision, leur facilité à entrer en contact, et à embellir la réalité avec leur humour, si facile et dévastateur. C'est une richesse fondamentale et rare. Préservez-là !"

- "Vous l'aurez compris, j'ai adoré Mayotte et cette période, ce qui n'empêche que je suis content de partir."

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens