Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 06:50
Un 1er article avec des extraits du discours de Sarkozy. Les réactions dans un 2nd article.

" Il aura fallu que vous attendiez cinquante et un an pour que les autorités de la République entendent votre revendication de devenir un département de France. (...) De grandes personnalités mahoraises ont, depuis, attaché leur nom à ce combat. Je pense bien sûr à l'action des "chatouilleuses" Zeïna M'déré, Zaïna Méresse et toutes celles qui ont prolongé leur combat. Ces femmes de Mayotte proclamaient : "Nous voulons être Français pour être libres !". On ne peut imaginer plus bel attachement aux valeurs de la République. Je veux, aujourd'hui, leur rendre le juste hommage qui leur est dû."


" Vous êtes Français depuis 1841, c'est-à-dire depuis plus longtemps que Nice ou que la Savoie. Je ne l'oublie pas, et c'est pour cela que j'ai tenu à faire la départementalisation. "


" Lors du prochain renouvellement du conseil général, en 2011, Mayotte deviendra donc, officiellement, le 101e département français. "


" Certains changements concrets auront toutefois lieu avant 2011. Ainsi, dès cette année, les foyers mahorais bénéficieront des 10 chaînes de la Télévision numérique terrestre, au lieu de la seule RFO aujourd'hui. C'est aussi cette année que sera revalorisée l'allocation minimum vieillesse et l'allocation adulte handicapé. "


" Mais la départementalisation, c'est aussi plus de responsabilités. Je ne peux pas ne pas revenir sur les incidents qu'a connus Mayotte le 2 décembre dernier. Je suis ici pour vous dire la vérité, ces événements ont fait beaucoup de mal à Mayotte. L'opinion publique métropolitaine n'a pas compris qu'alors que Mayotte accédait au statut de département de France, certains Mahorais s'en prennent ainsi aux symboles de la République de la manière la plus violente et, je veux le dire très clairement, la plus intolérable qui soit. Un gendarme a été grièvement blessé par un jet de grenade. Il a failli mourir, son pronostic vital a été engagé pendant quelques heures. (...) Je souhaite que les responsables et les éventuels organisateurs de ces débordements - quel que soit leur rang - soient recherchés, jugés et punis. "


" Plus de responsabilités, c'est aussi une plus grande liberté laissée à vos élus locaux. Vous connaissez la situation financière du conseil général de Mayotte, qui est passé selon la Chambre régionale des comptes de 86 millions d'excédents budgétaires en 2004 à 92 millions de déficit aujourd'hui. Cela non plus, dans un département français, n'est pas acceptable.  "


" A Mayotte, plus d'un tiers de la population est en situation irrégulière. Les filières qui organisent la traversée maritime des migrants clandestins sur les "kwassas-kwassas" sont directement responsables de plusieurs morts tous les ans.

Nous avons beaucoup fait, depuis 2002, pour enrayer ce phénomène : en tant que ministre de l'Intérieur, je vous avais promis un hélicoptère, il est là. Je vous avais promis un 3e radar, il est opérationnel et nous allons en installer un 4e pour couvrir toute l'île. (...) Grâce à ces nouveaux moyens techniques et au travail remarquable des policiers, des gendarmes et de la marine, près de 20.000 étrangers en situation irrégulière ont été éloignés en 2009 ! C'est presque autant que pour tout le territoire métropolitain ! Et c'est cinq fois plus qu'en 2002. On arrête également 20 fois plus de passeurs qu'en 2002, et on intercepte 40 fois plus de kwassas-kwassas ! "


" Qu'il me soit permis toutefois de dire un mot sur le projet de piste longue de l'aéroport de Pamandzi. Je l'avais écrit dans ma Lettre aux Mahorais, et je suis aujourd'hui encore convaincu que cette infrastructure est essentielle pour le développement économique de Mayotte. Elle permettra à l'île de pouvoir accueillir des touristes en provenance directe de l'Europe, sans passer par la Réunion située, je le rappelle, à 1.400 kilomètres. Avec un nombre de passagers qui a été quasiment triplé en 10 ans pour atteindre aujourd'hui quelque 250.000, la croissance formidable de la population mahoraise et la dynamique de la départementalisation, personne ne peut soutenir que les infrastructures actuelles sont adaptées aux besoins de Mayotte. "

" Il faut donner à votre territoire les mêmes atouts dans le domaine aérien. Dans les semaines qui viennent, les premières études opérationnelles seront lancées, afin de préparer la déclaration d'utilité publique en 2011 et le lancement des travaux en 2012. Ceux-ci vont durer trois ans, pour une ouverture du nouvel aéroport avec sa piste longue en 2015. (...) On me dit qu'une compagnie aérienne serait en capacité de faire atterrir des 777, c'est-à-dire des vols long-courriers assurant la liaison directe avec Paris, sur la piste actuelle de Mayotte. J'ai demandé à la direction générale de l'aviation civile d'expertiser cette proposition. Si celle-ci s'avérait faisable, alors les objectifs de la piste longue sur le transport direct des touristes et des Mahorais, ainsi que du fret, pourraient être atteints bien avant 2015. Il s'agirait d'un coup d'accélérateur formidable pour le développement économique de Mayotte, puisque les premiers avions pourraient atterrir dès la fin de l'année 2011 à Pamandzi. L'Etat accompagnerait cette initiative, en utilisant éventuellement la défiscalisation, et en restant vigilant sur le niveau des prix des billets d'avion proposés. "


" Autre point de la lettre programme aux Mahorais, et je sais que tous y sont particulièrement attachés, la création d'une antenne universitaire permettant aux jeunes bacheliers mahorais de pouvoir continuer, sur place, leurs études jusqu'à Bac+2. Je rappelle que nous parlons là de 1.000 bacheliers par an, chiffre en hausse constante depuis quelques années, ce dont je ne peux naturellement que me réjouir. Nous avons beaucoup travaillé pour y arriver, et j'ai le plaisir de vous annoncer que cette antenne accueillera ses premiers étudiants à la rentrée 2011. "


" Enfin, pour lutter contre la malnutrition des enfants, j'ai souhaité que la Prestation d'aide à la restauration scolaire soit doublée cette année, afin de donner à tous les élèves scolarisés une collation équilibrée, qui constitue parfois le seul repas de la journée. "

" Il faut que ce câble [du haut débit] soit opérationnel d'ici fin 2011, et que le réseau interne de l'île soit prêt, pour cette date, à accueillir ces nouvelles capacités. "
" Mais le lagon, c'est aussi un formidable potentiel de développement pour l'activité touristique à Mayotte. Il faut que les acteurs économiques mahorais se saisissent de cette opportunité fantastique et proposent des offres hôtelières plus étoffées, cherchent des accords avec des tour-operators pour mettre en place des circuits combinés avec d'autres destinations dans la zone, créent des circuits touristiques attractifs. Avec moins de 40.000 touristes par an, dont 10.000 seulement se rendent sur l'île à des fins exclusives de loisir, Mayotte demeure en effet très en deçà de son potentiel d'accueil. "
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens