Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 19:19


Les botanistes français placent cet arbre précieux dans le genre des jaquiers (artocarpi), arbres de la famille des figuiers, dont les feuilles sont simples, entières ou découpées, et les fleurs très petites, incomplètes, car les fleurs mâles n'ont point de corolles, et les autres manquent de calice. Toutes se développent sur le même arbre, vers l'extrémité des rameaux. Les espèces de ce genre, peu nombreuses, sont remarquables soit par leur organisation, soit par leurs propriétés.



En frites, en purée, en tranches ou tout simplement grillé au feu de bois, le fruit à pain est un élément primordial de l'alimentation à Mayotte

 

 

Origine : Malaisie, Pacifique Sud. Compte tenu de sa propagation utilitaire, son origine exacte est mal connue. Le Capitaine William Bligh était convaincu que l'arbre à pain, si apprécié à Tahiti, serait d'un bon apport culinaire pour les esclaves en Amérique. En 1797, il décide d'importer 1000 plants, à bord du Bounty. L'équipage se plaint que l'essentiel de l'eau disponible à bord du bateau est destiné aux plants d'arbre à pain. Cela contribue à la mutinerie du Bounty. Le Capitaine, abandonné sur une embarcation survit et peut renouveler le transport de plants d'arbre à pain, en 1792.

Taille maximale : 12 m.
Utilisations : son fruit, cuit, est un peu sucré. Sec, on en fait des biscuits. De son écorce, on tirait des lanières à tresser des vêtements. Son bois, léger et tendre, sert à fabriquer des meubles et des canoës. La sève est efficace pour l'imperméabilisation.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens