Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 13:46
Les territoires et départements d’outre mer pourraient rapporter gros à la France !

 

2ème superficie maritime au monde, elle vient d’avoir l’autorisation d’exploiter les sols et sous sols situés à plusieurs milliers de kilomètres de ses côtes. Recherche pétrolière évidemment, mais aussi en gaz, fer, cobalt, cuivre, nickel, plomb…

 

 

En septembre 2009, l’ONU a autorisé la France à explorer et exploiter les richesses des sols et sous sol situés sur plusieurs milliers de kilomètres carrés au large de la Guyane. Les autorités françaises demandent la même autorisation pour leurs autres possessions ultra-marines : golfe de Gascogne, îles Kerguelen, La Réunion, archipel du Crozet, îles Saint Paul et Amsterdam, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Saint-Pierre et Miquelon mais aussi les îles Éparses de l’Océan Indien (dont Mayotte).

Une quarantaine de pays ont fait la même démarche. Mais un certain nombre de conditions géophysiques doivent être remplies pour que la commission de l'ONU puisse considérer que le plateau continental revendiqué par un État, s'étend aussi loin des côtes sous l'eau.

Les techniques pour arriver à exploiter ces richesses dans des eaux si profondes n’ont pas encore vu le jour, et on ne connaît pas les richesses de ces sous sols marins, mais elles sont surtout porteuses de «promesses pour le futur».

Seule l'exploitation du sol et du sous-sol est concernée par cette convention, droits de pêche et de police en sont ainsi exclus.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens