Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 18:54
A Mayotte, on estime à 350.000 le nombre de cocotiers, soit un peu moins de deux cocotiers par habitant. 



S'accommodant d'à peu près tous les sols pourvu qu'il soit meuble et bien irrigué, le cocotier est omniprésent à Mayotte.


Dans le cocotier, tout est bon. Les feuilles sont (étaient!) utilisées pour la fabrication des cases, soit tressée (m'sévé) soit simplement posées pour faire les toits, bien qu'on leur préfère les feuilles de raphia. Le bois est utilisé pour la fabrication de meubles ou d'ojets usuels. Il est cependant très peu solide et donc peu durable. En revanche, il s'agit d'un bois tendre et relativement facile à travailler.

De la noix de coco, on tire le lait, la pulpe est très utilisée en cuisine. La fibre des coques est utilisée pour la fabrication de ficelle.

Le cocotier est utilisé également pour la fabrication d'une sorte de vin de palme, le tchembo. A éviter pour un estomac occidental non habitué, à moins d'aimer les émotions fortes. Cette même mixture (sève de cocotier fermentée) sert également à soigner les maux de ventre. Il paraît qu'au bout de six mois, le tchembo perd son goût nauséeux.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens