Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 11:02

Le débah est tradition typiquement féminine, alliant chant religieux et gestuelle des mains et des bras.

En 2008, le festival Les Orientales (Saint-Florent Le Vieil) fait de Mayotte l’invitée d’honneur de sa cinquième édition. Le succès de la prestation de débah par les femmes mahoraises est tel qu’elles remportent le prix France Musique des musiques du monde.

Une animatrice est tombée sous le charme de ces chants envoûtants et propose aux cinq groupes sélectionnés par le conseil général d’enregistrer un album. C’est donc pendant 12 jours que l’animatrice et un réalisateur viennent pour enregistrer à la fois les voix des chanteuses mahoraises, mais également deux émissions dans le cadre de "Couleurs du monde", belle émission diffusée sur France Musique.

La délégation de France Musique, actuellement sur l'île au travail, repartira le 17 décembre pour la Métropole, avec dans ses valises les enregistrements de l’album et des deux émissions. Une fois le travail de post-production effectué, l’album sera présenté officiellement lors du festival Babel Med Music de Marseille, en mars prochain. Le CD, produit par Ocara Radio France, sera distribué à l’échelle internationale. Quant aux deux émissions, elles seront diffusées les 16 et 30 décembre en Métropole, mais seront par la suite cédées à RFO Mayotte pour une diffusion locale.

Les chanteuses des cinq groupes de débah parties en tournée internationale cette année sont enchantées de cette expérience : "Nous sommes parties en Suède, au Danemark et à la Réunion où nous avons fait une mini-tournée. Nous sommes très fières d’avoir représenté Mayotte", souligne Taambati du groupe Madamia.

Les cinq formations - Nidhoimya, Nouranie, Salamia, Toyaria et Madamia - ont exporté le débah du Maroc à la Belgique en passant par la Grande-Bretagne ou encore la Suède.

Ali Saïd, directeur des affaires culturelles du conseil général, a formulé son vœu de poursuivre cette formidable promotion de la culture mahoraise avec d’autres traditions typiquement locales telles que le daïra ou encore le chigoma.

Pour les chanteuses, l’aventure continue, puisqu’une fois l’album produit elles en assureront la promotion et de nombreuses dates sont prévues entre les mois de mars 2010 et avril 2011 !
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens