Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 08:21
Les kwassa-kwassa sont ces embarcations utilisées par les clandestins venant d'Anjouan pour rejoindre Mayotte, qu'ils croient être l'eldorado...

Ces embarcations précaires sont souvent surchargées car beaucoup de monde veut venir et les passeurs veulent gagner beaucoup d'argent.

Malheureusement, chaque année, beaucoup y laissent leur vie...

Un kwassa-kwassa a fait naufrage lors de la nuit de samedi à dimanche sur le récif près de la côte de Mayotte, au sud de Kani Kéli.

L'alerte a été donnée à 3h30 par un pécheur qui venait de recueillir 5 naufragés. Aussitôt, Les navires de la gendarmerie maritime et de la police aux frontières (PAF) déjà en mer, se sont rendus sur les lieux et ont permis le sauvetage de 24 naufragés. Ces moyens ont rapidement été renforcés par un navire supplémentaire et l'hélicoptère de la gendarmerie.

Des personnels et moyens militaires ainsi que les pompiers de Mayotte ont également été engagés pour la prise en charge des victimes.

Le bilan, établi à partir de 33 passagers présumés, fait état de 24 rescapés et de 9 personnes décédées dont 4 femmes et 5 bébés. Parmi les rescapés, 10 ont été conduits au service des urgences du centre hospitalier de Mayotte. Les recherches se poursuivent avec les navires et l'hélicoptère de la gendarmerie afin de retrouver d'éventuels rescapés.

Une cellule d'aide psychologique a été mise en place par la DASS au centre de rétention administrative (CRA).

MAYOTTE : LE VISA BALLADUR A ENCORE TUE

Certains ont fait ce dessin pour montrer ce fléau. Ils avancent plus de 7 000 morts. A confirmer.
La flèche verte est l'aller depuis Anjouan.
La flèche noire, les morts pendant ces allers à cause des embarcations surchargées ou de trop fortes vagues.
La flèche jaune, la fin de l'aller en essayant d'éviter les radars et les patrouilles de la marine.
La flèche rouge est le retour en bateau ou en avion par les autorités françaises pour tous les clandestins pris.
Ils retournent souvent en n'ayant plus rien : ils ont tout donné pour venir.
Ils retenteront leur chance quand même dès qu'ils peuvent car Mayotte offre l'accès aux soins et à l'éducation pour les enfants...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens