Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 07:30

Un simple regard sur une carte de Mayotte et l'évidence vous saute aux yeux. Quasiment tous les villages sont situés à proximité immédiate du rivage.


Le lagon de Mayotte est l'un des plus grands au monde et abrite une flore et une faune diverses mais fragiles. Depuis toujours les Hommes puisent dans ce vivier naturel pour nourrir leur famille, leur village. Les barques à moteur ont remplacé les pirogues ancestrales.



A Mayotte, la pêche à pied, à marée basse, est le domaine réservé des femmes. Elles déploient leur filet qui est souvent une toile de moustiquaire, appelée djarifa (égalemment appelé ouvouba). Les gros poissons ont été délogés par la marée, mais dans la mangrove, la nurserie, il reste les alevins. Ceux ci prélevés représentant autant de poissons adultes qui ne grandiront jamais. 
Ces femmes ont toujours pratiqué cette pêche, elles l'ont toujours fait, mais autrefois, elles étaient moins nombreuses, il y avait moins de monde. 
Ce mode de pêche n'est pas le seul dans la cause du dépeuplement du lagon. Tout le monde en parle : les poissons se font rares, il n'y a quasiment plus de langoustes, les poissons sont plus petits, etc.





Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens