Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 17:17

Les alignements de boîtes aux lettres sont fréquents à Mayotte.

Ils sont dus à la surpopulation et aux chemins non carrossables.


Dans le cas ci-dessous, ce sont les boîtes aux lettres de toutes les personnes qui habitent dans la colline.


Il y en a sur les 2 côtés de l'angle de la rue.


Voici le 1er côté :


P1050251.JPG

 


Et le 2nd côté :


P1050257.JPG

 

Je ne sais pas comment le facteur s'en sort !

Partager cet article
Repost0
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 17:27

P1050222.JPG

 

 

P1050223.JPG

 

 

P1050224.JPG

 

 

P1050225.JPG


Non, non, promis, ils ne mangent pas que cela !

Partager cet article
Repost0
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 12:44

La Course de pneus fait partie des traditions mahoraises qui tournent énormément autour de la fête. Tout est sujet à se réunir pour manger, chanter, danser ensemble. Les fêtes ne se passent pas en famille, mais entre tous les habitants d'un village, voire de plusieurs villages. Ce qui leur donne une dimension forcément impressionnante !


Cette course de pneus aura lieu le samedi 3 juillet 2010 à Mamoudzou.

 "Les filles ouvriront les festivités avec la 1ère course à 14h, suivi du départ des garçons (moins d'1m45) à 14h20", précise l'agence Angalia qui annonce que les inscriptions, uniquement pour les adultes. La course des adultes se fait par équipe de 5. En ce qui concerne la course des enfants, il n'y a aucune inscription préalable.

 

 

P1050218.JPG

Un enfant du quartier qui s'entraîne

 

 

P1050220.JPG

La technique est réfléchie !

Partager cet article
Repost0
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 16:25

Et voici Mamoudzou, tout à droite ou il y a les panneaux solaires, c'est le nouveau marché

P1050348.JPG

 

 

P1050349.JPG

 

 

P1050350.JPG

 

 

P1050351.JPG

 

 

P1050352.JPG

Partager cet article
Repost0
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 17:19

Sur le fond de la photo on voit la barrière de corail, Le gros bateau c'est Tara

P1050338.JPG

 

  Petit ilot juste à coté de Petite-Terre

P1050340.JPG

 

 

 

P1050341.JPG

  P1050342.JPG

 

Voici Petite-Terre, sur la droite l'aéroport (Pamandzi), à gauche on aperçoit le Lac de Dziani. Devant Dzaoudzi avec le port, suivi du Boulevard des Crabes et Labattoir.

P1050346.JPG

Partager cet article
Repost0
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 12:20

Après l'initiation golf, nous sommes allés nous prélasser sur une plage de l'Ouest de Grande Terre.

 

Je ne me rappelle plus de son nom...

 

Mais je me rappelle bien de son sable noir, très agréable pour une bonne sieste !

 

P1050112.JPG

 

 

P1050113.JPG

 

 

 

P1050114-copie-1.JPG

 

Il faut dire que l'on n'était pas trop dérangé par une plage surpeuplée... C'est l'énorme avantage à Mayotte !

Partager cet article
Repost0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 08:31
Crédit photo : A.L./Malango

 

La société « Mayotte Lagoon Express » est le fruit d’une union de 3 marins détenteurs du brevet de capitaine 200 : Nanou Chapuisat, Bruno Menc et Sébastien Labart. « Nous ne voulons en aucun cas concurrencer les barges de la société STM indispensables à la société mahoraise » explique Nanou Chapuisat, « le but est de proposer un service haut de gamme avec une clientèle qui aura la certitude de ne plus attendre avant de traverser».

D’une capacité de 8 personnes, le taxi part à la demande et sur réservation, les passagers se partageant le coût de la location pour la traversée. Les personnes intéressées par les allers et retours avec l’aéroport pourront bénéficier d’un service de taxis locaux réservés spécialement.

« Nous effectuons des traversées de nuit, jusqu’à minuit en semaine et à 2 h du matin le week-end » poursuivent les créateurs de la toute jeune entreprise qui a transporté ses premiers passagers samedi 19 juin après avoir obtenu l’agrément des Affaires maritimes.

Les liaisons se font entre les pontons de Dzaoudzi et de Mamoudzou, « mais il est possible d’aller chercher quelqu’un à l’autre bout de l’île ». Le taxi assure également le transport des colis pour les particuliers comme les entreprises qui voudraient approvisionner leurs succursales ou leur client, le coût étant fonction du poids.

Fait inhabituel en ces temps d’attente d’hypothétiques aides de la Collectivité ou autre, Mayotte Lagoon Express n’a bénéficié d’aucune subvention, seule la volonté a permis à cette société d’éclore.

Nanou Chapuisat espère pouvoir plus tard créer de nouveaux emplois : « le but est de mettre en service d’autres taxis, et ainsi d’employer des jeunes mahorais qui auront passé leur brevet de capitaine 200 ».

Partager cet article
Repost0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 09:44

Le reste n'est qu'une histoire d'érosion   de ces roches aux natures et résistances différentes. Tout d'abord, l'eau fait disparaître les collines fragiles qui guidaient les coulées ; celles-ci se retrouvent donc en relief dans le paysage alors qu'elles se trouvaient au fond des vallées . Les coulées elles-mêmes sont grignotées devenant des boudins, puis des boules de basaltes, puis des traces de boules puis des souvenirs de coulées complètement transformées en argiles bariolées formant de remarquables padzas.


undefined

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

Le reste des sédiments est transporté jusqu'au lagon où il se mélange aux débris de coraux le tout étant trié par les courants, puis redéposé sous forme de sables différents selon les plages.

 

undefined
Plages dont certaines sont fossilisées comme celles des Badamiers (Petite Terre).


plage-des-badamiers.jpg

Partager cet article
Repost0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 17:37

Dimanche matin, une barque transportant huit personnes a chaviré du côté des îlots Choisil. Ce sont les conditions météorologiques et le vent, particulièrement fort ce dimanche, qui ont causé l'accident. Inconscient du danger, le groupe a emprunté une des petites barques de pêche afin de regagner les îlots du nord. Il est 9h30 lorsque l'alerte arrive chez les gendarmes, annonçant une journée sans répit. A leur arrivée, les secouristes trouvent deux barques sur la plage ouest de l'île, avec deux pêcheurs en train d'écoper sur l'une d'elle. En faisant le tour, ils découvrent les six passagers sur des rochers avec une marée montante et des déferlantes de plus de deux mètres. Le bateau ne pouvant pas s'approcher, une première manoeuvre de sauvetage est alors entamée afin de les récupérer.

 

Muni d'un boudin, un plongeur fait une première tentative, sans succès. Le courant est trop fort. On décide alors de procéder par hélitreuillage. Un par un, les six personnes et le plongeur sont remontées avant d'être ramenées vers le port de Longoni. "C'était vraiment une manœuvre très périlleuse et très délicate", nous explique le capitaine, "à ce moment là le vent était très fort avec des rafales allant jusqu'à 24 noeuds. Heureusement, nous avions des personnes chevronnées." L'opération a duré toute la matinée. Tout le monde a été auditionné par les gendarmes. A l'heure où nous bouclons le Flash Info, une quarantaine de personnes sont toujours bloquées sur l'îlot M'tzamboro. Face aux conditions météo, les gendarmes Aont préféré attendre jusqu'à lundi matin pour procéder à leur évacuation.

 

Article du Mayotte hebdo

Partager cet article
Repost0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 07:48

(Fait par un géologue)

 

Mayotte est une île volcanique  qui a fonctionné de différentes manières au cours du temps.

La première activité ressemblait beaucoup à celle du piton de la Fournaise  à La Réunion aujourd'hui, et peu de traces restent visibles.
Quelques millions d'années plus tard, d'autres laves se mettent en place, plus visqueuses que les précédentes et donc ayant plus de mal à se déplacer. D'où les reliefs amusants tels que la tête de crocodile : la lave sort au niveau du crâne puis glisse laborieusement vers la mer..... c'est un dôme coulé.


undefined


Une certaine quantité de magma peut refroidir, emprisonné dans la cheminée qui le conduisait. L'érosion aidant, elle dégage les bords du cratère moins cohérents laissant alors apparaitre le magma moulé: c'est le mont Choungi.


undefined
Encore un peu plus tard, un volcanisme plus explosif s'exprime plus brièvement au nord ouest. Les cônes déposent beaucoup de cendres et de pouzzolanes d'une part (Mamoudzou) puis le magma rencontrant beaucoup d'eau, il est pulvérisé dans de très violentes explosions sous forme de cendres...

 

undefined  

 

et de gros blocs arrachés à la cheminée et aux alentours (traces de blocs coralliens notament),...


bloc-coralliens.jpg

 

d'où des cratères peu élevés et évasés, attaqués aujourd'hui par la mer.

undefined
undefined

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens