Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 06:58
En 2008, le tourisme d’agrément (les touristes qui viennent sans avoir de famille ou d’amis sur place, contrairement au tourisme affinitaire) qui était majoritaire en 2005, chute de 10%.
 
C'est ce que révèle les résultats d'une enquête. Voici les données complètes :
- 11 701 visiteurs en 2008 pour le tourisme d’agrément contre 12 995 en 2007, soit une baisse de 10%
- 16 621 personnes en 2008 pour le tourisme affinitaire contre 13 803 en 2007 soit une hausse de 20 %
-  90 % de ces touristes sont venus de l’île française de La Réunion et de la France métropolitaine et 10% des pays étrangers
- 58 % ont séjourné chez des parents, des amis ou des proches, 22% sont descendus à l’hôtel, 9 % dans des gîtes et chambres d’hôtes, 3 % ont préféré des résidences de tourisme et des locations de meublés, 8% ont bénéficié d’autres modes d’hébergement

 

Malheureusement, Mayotte a besoin du tourisme d’agrément et elle n'arrive pas à attirer les touristes. Pourtant, il y a énormément d'attraits sur cette île ! Il faut dire que le Conseil Départemental du Tourisme de Mayotte est en déperdition financière. Financé par le Conseil Général, il a vu sa masse salariale plus que doublé en quelques années pour des résultats peu convaincants... Du coup, le Conseil Général se désengage et ils sont en liquidation. Plus de Comité de Tourisme à Mayotte, cela ne va pas améliorer ses tristes chiffres !

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 13:15
Nous voici donc arrivés à Tamatave. Nous prenons un bungalow dans le complexe ci-dessous au bord de la plage. Le bruit des vagues toute la nuit... Ayant perdu 1 000 mètres d'altitude pour nous retrouver au bord de la mer, nous retrouvons la chaleur et l'humidité mais quand même moins intense qu'à Mayotte.

tamatave-hotel.JPG
tamatave-coucher-soleil--5-.JPGVue depuis la plage

Interdiction formelle de se baigner : c'est infesté de requins !

tamatave-plage--2-.JPG
Quelques photos du coucher de soleil. Tout de suite après, il faut vite filer dans son bungalow car plage mal fréquentée à la nuit tombée...


tamatave-coucher-soleil--8-.JPG
tamatave-coucher-soleil--18-.JPG
tamatave-coucher-soleil--13-.JPG
tamatave-pousse-pousse.JPGAh, il a plu à Tamatave. A certains endroits dans les rues, nous avons eu de l'eau jusque mi-mollet...

Nous sommes encore une fois un peu déçus par cette grande ville, au même titre que Tana : il n'y a pas grand chose à voir et les gens y sont agressifs.
Près du marché, deux hommes se sont présentés à moi en me disant qu'ils avaient des choses "tombées du bateau" à me vendre (c'est bien une ville portuaire, je connaissais plutôt "tombées du camion"). Je leur dis courtoisement que je ne suis pas intéressé. L'un d'eux sort un couteau de sa poche et déploie la lame en me la présentant bien et en me disant : "Il faut acheter !". Par réflexe, je les envoie sur les roses et ils repartent. C'est quelques secondes après que je me suis rendu compte que cela aurait pu mal tourner...
L'office du tourisme nous dit à mi-mot qu'il n'y a pas grand chose à faire à Tamatave. C'est un très gros port qui exporte notamment énormément de litchis et c'est tout.
Les enfants mendient énormément : ils dévorent le moindre petit aliment que l'on peut leur offrir : spectacle très désolant.
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 13:21
andasibe-gare--3-.JPG Une photo depuis la gare d'Andasibe avant d'en partir. Tout le monde vit autour de la voie ferrée, sans trop se soucier des trains. Il faut dire qu'un seul train passe par semaine (du fret). Personne ne se rappelait du jour où il passe...

Nous avons donc parcouru 111 kilomètres depuis Tana pour arriver à Andasibe. Il nous reste 250 kilomètres pour rejoindre Tamatave : notre objectif. Si on prend l'option taxi-brousse, il faut rebrousser chemin sur 30 kilomètres pour en reprendre un qui va vers Tamatave. Nous choisissons donc de faire du stop sur 250 kilomètres... Nous pensons faire une escale dès qu'on arrive à la côte (à mi-distance). Après 5 minutes de pouce, deux jeunes hommes s'arrêtent : ils vont jusque Tamatave ! Quelle chance !

Ils sont très sympathiques : ils nous donnent beaucoup d'informations sur Mada. Ils nous expliquent qu'on passe devant un chantier avec des clandestins Sri Lankais et beaucoup de prostitution, des palmiers à huile,... Ils nous mettent quand même en garde par rapport à la population et nous déconseillent de faire du stop... La voiture fait un drôle de bruit et donne des à-coups quand elle freine mais tout va bien !
Ils nous questionnent sur ce que l'on pense de la situation de Mada. Ils regrettent beaucoup que Mada ne soit plus française depuis 1960.


andasibe--12-.JPGUne petite vue sur la route

andasibe--21-.JPGAh ! Un camion en mauvaise posture. Un peu plus loin, nous verrons un camion qui transportait des canettes de bière au fossé. Plein de monde, dont la gendarmerie, se servait en faisant la fête ! Nos transporteurs nous expliquent qu'en cas d'accident, les gens qui passent sont obligés de prendre en charge les blessés et de les amener à l'hôpital : sinon ils sont condamnés pour non assistance à personne en danger. Au retour vers Tana, nous tomberons sur un taxi-brousse qui a fait des tonneaux : tous les blessés avaient été emportés à l'hôpital. Le taxi-brousse était une épave ! Il semblerait y avoir un fort taux d'accidents ici...
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 13:36
Il existe un Parc National sur le secteur d'Andasibe avec de nombreux lémuriens.
Nous avons logé dans des bungalows à l'intérieur de ce Parc, au bout de l'étang en photo.


andasibe--3-.JPG
andasibe--51-.JPG Voici la forêt de ce Parc. Le matin, c'est réveil par le chant des Indri Indri (type de lémuriens) à 5H du matin (c'est plus beau que la mosquée...).

andasibe--42-.JPGNotre bungalow : très sympa !

andasibe--4-.JPG
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 20:41
Quelques photos prises sur la route de Tana à Andasibe. Elles sont toutes prises en roulant dans le taxi brousse. D'où le fait qu'elles peuvent être floues. Il n'y avait pas souvent un trop bon ensoleillement non plus... Donc juste pour vous faire une idée.

DSCN1456

DSCN1457.JPG

DSCN1476.JPG

DSCN1463Une voie ferrée qui servirait juste pour le fret. Sinon, on aurait tenté le train !

DSCN1477.JPG

DSCN1478.JPG

noel-paysage--17-.JPG

noel-paysage--34-.JPG

noel-paysage--45-.JPG
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 16:07



Nous voici donc le samedi 26 décembre, rentrés du Noël dans la campagne dans l'ouest de Tana. C'est ce jour que nous décidons de partir à l'aventure dans l'est avec le but de rejoindre Tamatave, avec escale au Parc National d'Andasibe. Des guides nous avaient bien proposé de nous emmener à Andasibe en 4x4 tout confort pour 40 € mais nous avons préféré le taxi-brousse pour des raisons économiques (1,70 € les 110 kms) et pour ne pas repartir de Mada sans un voyage en taxi brousse.
Nous voici donc partis à la gare routière d'Ampasapito à Tana. Il y a 4 gares routières à Tana : une pour chaque direction géographique. Les taxis brousse attendent d'être pleins pour partir. Les places sont numérotées : 2 devant puis 3 sur chacune des 3 banquettes derrière. Au départ, nous ne sommes donc pas tassés. Le problème est que des chauffeurs font monter du monde en route au black... Nous prenons les places devant, à côté du chauffeur : pas suicidaires quand même !
Nous prenons des billets jusque Moramanga : ville 15 kms avant Andasibe (pas d'escale à Andasibe : obligés de prendre une correspondance). La place à côté du chauffeur n'est pas la plus confortable car assis sur une plaque métallique mais moins de risques de nausées en étant devant...
Avant de partir, il faut charger tous les bagages sur la galerie. On trouve de tout : pack de boissons, sac de charbon, paniers d'ananas, 3 oies encore vivantes et ficelées,...
Il faut bien sur prendre un maximum d'objets de valeur dans ses poches car tout est accessible à tout le monde sur la galerie. Ils mettent une bâche plastique dessus pour la pluie. Il ne faut pas prendre le taxi brousse la nuit car il y a souvent des barrages avec des cailloux et des hommes armés volent tout. Des articles dans les journaux en relatent chaque jour. Il y a aussi des chauffeurs peu scrupuleux de mèche avec des voleurs qui ralentissent pour qu'un voleur saute sur le toit et lance tous les sacs en roulant pour tout récupérer par la suite... Malgré la connaissance de tout ça, on tente !
Les routes sont sinueuses et il n'y a jamais de plat : soit on n'avance pas en montant car surchargés, soit on roule comme des fous en descente,... On a eu droit à 2 vomis derrière nous (peut-être plus qu'on n'a pas vu ?). Nous aurons eu l'estomac bien barbouillé mais pas de vomi sur ces 4H de route (pour 110 kms, appréciez la moyenne : bouchons obligent en sortant de Tana). Il n'y a que des Malgaches avec nous. Personne ne parle et tout le monde est un peu livide. Ce sont les joies des routes et de la conduite ! Ca joue beaucoup du klaxon et ça double n'importe où. Inch'Allah !
Par contre, le paysage est splendide (il fera l'objet d'un article).

andasibe--35-.JPG1ère étape : charger les affaires

andasibe--22--copie-1.JPGPas vraiment de contrôle technique donc beaucoup de pannes : appréciez le crick !


andasibe--33-.JPGAucune aiguille ne bouge : classique ! Nous sommes en train de rouler quand nous avons pris cette photo...

andasibe--40-.JPGEt notre correspondance pour Andasibe. C'est ici plus une bétaillère car pas de banquettes : on est entassés derrière avec des poules...

andasibe--30-.JPGAh : une maison en construction à Moramanga. Je n'ai pas assez de connaissance en construction pour dire à quoi servent tous ces bouts de bois...
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 16:53

La grève du personnel d'Electricité De Mayotte (EDM) a conduit à une coupure générale d'électricité dans la journée de mercredi et paralysé toute l'activité économique.

Toute la journée n'a été que coupure d'électricité pendant une 1/2 heure puis reprise pendant 5 minutes,... Des actes volontaires de la part des grévistes. Nos appareils électroménagers ont du aimer !

Nous avons retrouvé le courant vers 17H.

Beaucoup d'entreprises n'ont pas pu travailler. Un groupe électrogène a dû être loué au port pour alimenter les containers frigorifiques...

"C'est inamissible, intolérable et surtout illégal de prendre ainsi la population de Mayotte en otage", s'est indigné Augusto Soares Dos Reis, le directeur général de la société d'économie mixte EDM, qui doit normalement assurer un service minimum.

Les revendications des grévistes sont : la régularisation des heures supplémentaires pour tout le personnel sur la durée hebdomadaire de 35h depuis le 1er mai 2006, le paiement des heures supplémentaires antérieures des agents d'exploitation pour fait de remplacement, l'application des NR (niveaux de rémunération) correspondants aux GF (groupes fonctionnels) pour tous, le paiement de la prime de médaille du travail avec les barèmes applicables à EDF étendus à la branche, l'ouverture des postes vacants d'EDM à tous les niveaux pour le personnel pour favoriser la promotion interne, l'augmentation des effectifs de mécaniciens à la production et dans les autres sections, la création des postes de chef de quart pour la conduite à la centrale, la réorganisation et la refonte des organigrammes des pôles réseau et clientèle et le paiement des primes de productivité et de l'ISD (Indemnité spéciale Dom) dès 2010.

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 16:43
Pour les habitants du village de la famille de notre amie, Noël se vit donc ainsi :
- messe de 20H à minuit au réveillon. Pas de repas particulier ni fête particulière sauf les célébrations à l'église
- messe de 8H à 12H le jour de Noël puis le repas de Noël. Tout le monde s'habille bien. Cela est très folklorique de voir des garçons et des hommes habillés d'un costume plus ou moins taillés pour eux avec des couleurs très flashies dès fois.

Nous avons donc mangé avec toute la famille de notre amie le jour de Noël. Repas amélioré avec une bonne viande et du bon poisson. Le tout accompagné de plusieurs sodas qui font le plaisir des plus jeunes comme des plus grands : Coca, Fanta, Bonbon anglais (boisson gazeuse qui sent le chewing-gum, très courue à Mada). En entrée, nous avons eu des beignets de banane maison. Nous l'avions déjà constaté à Mayotte : il n'y a pas vraiment d'ordre dans les plats. Ils mangent souvent du dessert en entrée...
Repas très simple, sans décoration, dans une petite salle avec des invités qui mangent assis sur le lit, collé à la table. Malgré la barrière de langue, il y a eu beaucoup de fous rires échangés.

noel-famille-narinje--115-.JPGUne maison du village en construction traditionnelle

noel-famille-narinje--129-.JPGPetits échanges de foot avec les enfants avant de manger

noel-famille-narinje--150-.JPGVue depuis la maison

noel-famille-narinje--155-.JPG
Et l'après-midi, après avoir mangé, le père de famille annonce que nous nous rendons au terrain vague du village pour faire un foot. Le gros avantage est que le repas n'était pas trop lourd et qu'on ne s'est pas gavés ! Ils sont tous très friands de foot à Mada.

Nous voici donc en train de faire un foot l'après-midi de Noël à 11 contre 11 à une famille contre une autre famille. L'autre famille avait des traits plus asiatiques. Il y a une grosse mixité des origines à Mada avec des africains, des asiatiques et quelques européens. Le foot sur ce terrain parsemé de bouses de zébus, de poules qui courent partout avec une vue sur des vallons très beaux était féérique. Un Noël simple, sans superflu et dans la bonne humeur : que rêver de mieux !

Nous avons joué une bonne heure et demie. On peut me deviner au 1er plan avec chaussures de randonnée, short orange et sweat blanc et bleu. L'état d'esprit était excellent, sans aucun contact et beaucoup de respect. Beaucoup avaient un très bon niveau ! La plupart jouaient pieds nus. Pour la petite histoire, nous avons gagné 2-1 !
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 08:50
noel-famille-narinje--41-.JPG
Au réveil du vendredi 25 décembre, nous sortons du bungalow et tombons sur de superbes litchis. Il faut dire que nous avons fait une cure de litchis pendant notre séjour. Madagascar est le pays du litchi avec des tonnes et des tonnes d'exportation. A notre période, c'étaient les dernières récoltes, les plus goutues et qu'ils se gardent pour eux, pas exportées. Nous n'avons jamais mangé de litchis aussi bons !

noel-famille-narinje--58--copie-1.JPG
Petit déjeuner en terrasse avec vue sur une branche du lac Itasy. Sans commentaire...

noel-famille-narinje--64-.JPG
Petite ballade après le petit-déjeuner autour de la branche du lac.

noel-famille-narinje--96-.JPG
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 08:32
1. L'accueil

Il a eu droit à un accueil royal ! Avec l'UMP à la tête du Conseil Général, l'endoctrinement a été facile...

19.000 personnes se sont déplacées pour venir écouter le discours du président. Du jamais vu à Mayotte. Munis de leurs drapeaux, de leurs tee-shirts à l'effigie du président, l'île entière s'est mise sur son trente et un pour accueillir "le père de la départementalisation". Sur la route bondée de la jetée, plus aucun détritus ne traînait...

"C'est important de venir, ça fait très longtemps qu'on l'attend. On a voté pour lui et il a dit qu'il viendrait nous voir, et le voilà qui vient. Achaque fois qu'il dit quelque chose, il le fait", explique une vieille dame.

"Nous voulons lui offrir un accueil digne de ce qu'il a fait pour nous" explique une autre bouéni.


2. Les annonces

- TNT dès cette année : bonne nouvelle ! Actuellement, avec la télé, il n'y a que RFO (avec de vieilles séries, "Question pour un champion",...). Pour avoir quelques chaînes, moins bien que celles de la TNT, il faut compter 35 euros par mois et y ajouter 30 euros pour Canal+...

- les vols pour Mayotte : la piste longue est peut-être une bonne nouvelle pour le tourisme mais pas pour le lagon car la piste va détruire une grosse superficie de la barrière de corail. Par contre, l'étude pour faire atterrir et décoller des 777 en vol direct depuis Paris est une excellente nouvelle ! Air Austral vient d'annoncer qu'ils pourraient sans doute le faire avec des vols de 9H30 de durée depuis Paris et des billets au prix de La Réunion (environ 650 euros pour les moins chers). C'est surprenant : la piste ne va pas changer, les avions non plus mais quand l'Etat parle d'apporter une aide financière à la compagnie qui proposera cela, Air Austral se réveille !

- création d'une antenne universitaire : bonne nouvelle pour les bacheliers mahorais qui n'auront plus à s'exiler à La Réunion ou en métropole avec un taux de réussite très faible, sans doute du à l'acclimatation !

- haut débit pour fin 2011 : excellent nouvelle ! On risque malheureusement de ne pas en voir la couleur... Actuellement, il y a juste un semblant de haut débit à plus de 50 euros par mois avec un seul Gigaoctet de téléchargement de pages Internet possible (donc factures plus proches des 100 euros). Si il pouvait être proposé du haut débit illimité même pour 30-40 euros par mois, cela serait une excellente nouvelle !

Il y a quand même un gros point de mécontentement de la population : ils auraient préféré que Sarkozy efface les événements du 2 décembre plutôt que de lancer une chasse aux sorcières. Il met plus de l'huile sur le feu que ne l'étouffe.

Ce qui est encore plus grave est qu'il n'a pas répondu du tout à la plus grande des préoccupations, qui a entraîné les émeutes : la vie chère ! Il n'aurait donc rien à proposer pour diminuer le coût de la vie... Nous ne pouvons que le déplorer !

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens