Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 18:41
Il pleut très peu pour la saison. La Direction de l'Agriculture et de la Forêt affirme que la pluviométrie est même inquiétante.
Cependant, quand il pleut, il pleut à grosses gouttes !

Le terrain de notre maison étant en contrebas de la route et la terrasse étant en pente descendante vers la maison (tout est réfléchi ici...), l'eau de pluie ruisselant traversait toujours la maison avant qu'on arrive en août. D'où le muret blanc devant la maison. Sauf que la pluie ne tombe pas toujours toute droite et qu'elle tombait encore sur la terrasse, engendrant des inondations... Du coup, la propriétaire a fait installer des plaques de taule pour que la pluie ne tombe plus sur la terrasse. La plupart des maisons en ont ici. C'est efficace mais on a encore moins d'air qu'avant dans la maison...


DSCN1057
DSCN1058Il y avait une belle piscine à cet endroit quand il pleuvait. L'évacuation étant au point le plus haut, il fallait jouer de la raclette pour évacuer l'eau...
Au fond, les escaliers qui mènent sur notre toit.

DSCN1059Le haut des escaliers avec l'arrivée sur le toit qui attend un étage supérieur.
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 15:06

Le hajj est pour les musulmans le pèlerinage aux lieux saints de la ville de La Mecque en Arabie Saoudite. C’est entre le 8 et le 13 du mois lunaire de Dhû al-hijja (12ème mois de l'année musulmane) qu’a lieu le grand pèlerinage à La Mecque, le cinquième pilier de l'islam.


Le hâj ou hâjjî désigne aussi toute personne qui a fait ce pèlerinage. Il est alors accolé au nom de la personne, comme marque honorifique, quand on s'adresse à elle.

Le grand pèlerinage est considéré comme l'un des cinq piliers de l'islam et le Coran le rend obligatoire pour toute personne responsable qui en a les capacités financière et physique. Il n'est cependant pas nécessaire d'accomplir ce devoir plusieurs fois.

Le grand pèlerinage est l'objet d'un très grand prestige et demeure un facteur très important d'unité et d'échanges entre les musulmans du monde entier qui témoignent d'une profonde ferveur à cette occasion.

Le Hajj reçoit annuellement plusieurs millions de pèlerins, ce qui en fait le lieu de pèlerinage le plus visité du monde musulman. Par ailleurs, le nombre maximal de pèlerins est imposé par le gouvernement saoudien grâce à l'utilisation de quotas signifiés aux divers organismes organisateurs afin de réguler le flot de pèlerins. La croissance de la fréquentation est très forte, ce qui est lié à des raisons complexes liées à la notoriété croissante du site mais aussi à l'évolution des mobilités et à la démocratisation du transport aérien. On dénombrait en effet 50.000 pèlerins en 1935, 100.000 en 1950, 200.000 en 1955, 400.000 en 1969, 918.000 en 1974 et 1,3 million en 1981. En 2008, l'Arabie saoudite a accueilli officiellement 3,5 millions de pèlerins mais certaines sources évoquent jusqu'à 5 millions de participants. Ce nombre élevé de pèlerins a causé dans le passé récent plusieurs bousculades mortelles.


Vendredi dernier, nous avons constaté que de nombreuses rues étaient décorées, des endroits étaient "bâchés" avec des tables de fêtes en dessous. On nous a expliqué que les Mahorais fêtaient le retour des Hâj !

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 07:58
Pendant 10 minutes environ, le sentier est relativement plat.

Ah, des femmes mahoraises vont préparer un "voulé" (sorte de barbecue) sur la plage ! C'est très fréquent et très convivial ici !

DSCN1043
Arrivez à un croisement, sous un grand manguier, il faut tourner à droite afin d'amorcer la descente vers la plage.






Enfin, nous l'apercevons !!





DSCN1050


 
Un grand badamier offre une place de choix à l'ombre, idéale pour une sieste réparatrice ...

   
Vue sur les îlots Choizil depuis M'Tsanga Fanou.

Ce que nous aimons particulièrement sur cette plage, outre sa tranquilité, c'est son eau cristalline ainsi que son tombant tout proche, de multitude de couleurs, très fréquenté par les tortues marines !


Coucher de soleil pris sur le chemin du retour... sans commentaire !!

 
Partager cet article
Repost0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 15:38

Dimanche dernier, nous sommes allés à la sortie des Naturalistes "Découverte du tombant de M'Tsanga Fanou". Nous vous présentons le site dans ce 1er article.

Il s'agit de la plage du village de M'Tsangadoua (qui signifie "la plage aux fleurs blanches") situé dans le nord de l'île. Cette plage est très belle, propre, isolée et donc assez peu fréquentée. En semaine, vous avez de fortes chances d'y être seuls... intimité garantie !

Pour s'y rendre, prendre à pied le chemin qui part du terrain de foot à moitié effondré du village. Il faut marcher un quart d'heure environ, le long d'un très agréable sentier longeant la côte et traversant des champs de bananiers, manioc, ananas etc .... et relativement ombragé grâce aux cocotiers et aux énormes manguiers.



 

 
nous avons eu la chance, en cours de route, de croiser quelques makis qui ne manquent pas de nous interpeller de leur "grognement" caractéristique ....





 
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 17:07
Ca y est, on s'est remis aux sports de raquette !

DSCN1060


Sauf que ce n'est pas dans une balle qu'on tape...


Cette raquette est une tapette électrique. Le principe est simple : une batterie rechargeable dans le manche, des fils électrifiés en guise de cordage, une petite lampe dans le manche.


Et voilà, le soir, on fait virevolter cette raquette dans la chambre avant de se coucher en appuyant sur le bouton pour que les fils soient électrifiés. Et cela ne pardonne pas : dès que la raquette croise un moustique il est carbonisé avec un bruit de pétard et des étincelles !


On ne peut pas se plaindre par rapport aux moustiques : nous n'en avons pas trop.

Alors que nous sommes dans la saison chaude des pluies, nous passons nos soirées lumière allumée, portes ouvertes et on n'a pas trop de moustiques. Alors que c'est le moment où il devrait y en avoir le plus. On serait à un endroit où il n'y en a pas trop...
Du coup, toujours pas besoin de moustiquaire sur le lit (peut-être qu'on ne la mettra pas de l'année maintenant !), ni de clim !
Partager cet article
Repost0
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 06:44
Voici un article sur le coût de l'alimentation sur Petite Terre, comparé à celui sur Grande Terre et à celui en métropole. Ceci explique facilement les mouvements sociaux qui ont eu lieu sur Petite Terre et l'exaspération de la population.

Il semblerait que le prix des aliments ait énormément augmenté ces derniers mois.
Nous ne pouvons que constater les prix depuis notre arrivée en août 2009.

Voici quelques prix indicatifs (les prix de métropole sont ceux du Leclerc de Golbey et ceux de Mayotte sont ceux d'une même chaîne Jumbo Score, que ce soit sur Petite Terre ou Grande Terre) :
- pot de Nutella familial (750g ) miam!: 3€40 en métropole, 6€20 sur Grande Terre et 8€40 sur Petite Terre
- Comté à la coupe ou sous vide le moins cher trouvé : 8€ le kg en métropole, 13€ sur Grande Terre, 16€ sur Petite Terre
- lait de coco 400 ml : 0,85€ sur Grande Terre, 1€ sur Petite Terre
- ventilateur même modèle : 19,99€ sur Grande Terre, 29,99€ sur Petite Terre
Voici quelques exemples assez significatifs pris sur la durée.

Il faut compter que les prix de l'alimentation sont entre 1,5 et 2,5 fois les prix de la métropole, en fonction des aliments et des marques.

Ce n'est pas un secret que les prix de l'alimentation sont plus chers dans les DOM-TOM et cela se comprend facilement car il faut les importer.
Les conteneurs avec les aliments arrivent au port de Longoni sur Grande Terre.
Il faut que des camions prennent la barge pour alimenter les surfaces de Petite Terre. D'où la différence de prix.
Le problème est que le Conseil Général veut plus que doubler le prix du transport des camions sur la barge. La vie est déjà plus chère sur Petite Terre que sur Grande Terre et cela augmenterait encore !

Suite à ses dépenses insouciantes, le Conseil Général veut faire payer les habitants. Nous ne pouvons que le désapprouver. Il faut connaître cette situation pour se faire une idée de la situation à Mayotte.
Partager cet article
Repost0
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 07:05
Nous vous faisons un petit point sur l'accès aux soins à Mayotte.

C'est loin d'être la "cambrousse" comme on se l'imaginait avant de partir !
Tout vient de s'organiser ses dernières années. Il y a désormais une Caisse de Sécurité Sociale de Mayotte, à laquelle nous sommes automatiquement affiliés avec prélèvement sur notre paye.

Voici les cabinets que nous avons pu voir :
- kinésithérapeutes
- dentistes
- infirmiers
- psychologues
Il n'y a par contre pas de dermatologues sur tout Mayotte...

Il y a 2 hopitaux : 1 à Mamoudzou pour Grande Terre et 1 à Dzaoudzi pour Petite Terre.
Aux dires des personnels métropolitains de ces hopitaux, le matériel est tout à fait performant et n'a rien à envier à la métropole.
Il y a une maternité à Mamoudzou.
De nombreux  services sont quand même absents et il y a rapatriement vers La Réunion ou la métropole en cas de nécessité.

Les 2 hopitaux ont un service d'urgence. Seul Mamoudzou a un SMUR. Il doit prendre la barge pour venir sur Petite Terre, donc prévoir 45 minutes avant médicalisation !

Il y a 2 casernes de pompiers :
- 1 à Pamandzi : elle assure tous les services d'aide aux victimes sur Petite Terre
- 1 à Kawéni (collé à Mamoudzou) : elle assure les services d'aide aux victimes sur Mamoudzou et les villes proches. Le reste de Grande Terre est assuré par des ambulanciers privés.
1 caserne va ouvrir au 1er janvier 2010 à Chirongui (Sud de Grande Terre, cf carte en "liens").
2 autres casernes vont ouvrir dans les prochains mois sur Grande Terre.

C'est vraiment la mise en place de tous les Services Publics !
Partager cet article
Repost0
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 07:00

De mercredi 25 novembre au samedi 28 novembre, a eu lieu le Festival de Théâtre "Passe en Scène", en référence à la très connue "Passe en S" du lagon de Mayotte (lieu phare de plongée).

Chaque matin a eu lieu une représentation pour les scolaires; les après-midis a eu lieu à 17H une lecture scénique et le soir à 19H30 une pièce de théâtre.

Nous sommes allés voir la pièce de jeudi 26 novembre.

Il s'agissait d'une pièce jouée par des adolescents Mahorais. 2 d'entre d'eux étaient maquillés en blanc, chefs d'entreprise, confrontés à la mort d'un ouvrier suite à un accident de travail dans leur entreprise. En face la famille Mahoraise du défunt réclamait le corps...

C'était une pièce de théâtre très sympathique et très forte au niveau de la morale.
En effet, il y a eu toute une ironie sur le matérialisme des blancs, le stress, le rapport à la mort (notamment au corps du mort), la "maladie d'avoir à tout prix une voiture", que tout se monnaye,...
Cela fait réfléchir !

Malheureusement, nous n'étions qu'une petite trentaine  dans le public (dans une salle qui peut accueillir plus de 300 personnes).
Dommage que si peu de monde ait pu être amenés à réfléchir aux remises en question de cette pièce !
En espérant que le Festival perdure l'an prochain !

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 06:57
Le port de Mayotte n'est pas très grand...
Quand on vient s'installer à Mayotte, on peut choisir d'emmener ses affaires personnelles grâce à un conteneur (= container en anglais). La plupart du temps, on arrive avant le conteneur et c'est avec impatience qu'on l'attend !
Il est quand même possible de suivre le parcours du conteneur jusqu'à son arrivée.
Les conteneurs en attente

A son arrivée à Mayotte, sachez qu'il faut encore quelques jours pour que la société de déménagement procède au dédouanement. L'an denier, un scandale a éclaté au port de Longoni. Des douaniers étaient complices de la fraude aux taxes portuaires, occasionnant leur mise en garde à vue.  Aujourd'hui il y a 8 douaniers de moins sur les 25  embauchés au port. Les contrôles ont été de plus renforcés. Par conséquent, les démarches de dédouanement prennent plus de temps qu'auparavant.
Partager cet article
Repost0
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 18:16
Pour ceux d'entre vous qui regarderont l'élection de Miss France, vous aurez une petite pensée pour nous en voyant Miss Mayotte... Nous vous la présentons très succintement.


Elle s'appelle Elodie. Elle est née à Paris mais a grandi à Mayotte. Aujourd'hui, elle a 19 ans et fait un BTS en métropole.

Certains Mahorais auraient préféré être représentés par une "black" qui aurait plus reflété la population Mahoraise...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens