Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 16:16


Le jaquier, un arbre étrange dont les fruits poussent à même le tronc


Le jacquier, ou jaquier, Artocarpus heterophyllus est un arbre de la famille des Moraceae, originaire d’Inde et du Bangladesh, cultivé et introduit dans la plupart des régions tropicales en particulier pour ses fruits comestibles. C’est une espèce proche de l’arbre à pain Artocarpus altilis avec lequel il ne doit pas être confondu.



Pendu le long du tronc, le jaque est un fruit intriguant : il pèse plusieurs kilos et a un goût très prononcé. A Mayotte, on trouve des jaquiers le long des chemins, dans les villages, un peu partout...


Le jaque, fruit du jaquier, est composé d'une multitude de noyaux entourés de chair. Le tout est réuni par une pâte voisine du latex. Pour manger du jaque, il faut donc s'enduire les doigts d'huile pour éviter de rester collé au fruit.
Partager cet article
Repost0
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 17:57
A défaut de vous publier une photo de tortue pour vous montrer sa grosseur, vous avez droit à un photo de site de ponte de tortue. Il faut dire qu'elles ne sortent de l'eau que la nuit pour pondre. Et vu que c'est interdit de les prendre en photo la nuit... Les protecteurs des tortues signalisent ainsi les lieux de ponte pour ne pas les détruire.


Les sites les plus fréquentés par les tortues à Mayotte, notamment pour la ponte, seraient les plages de Moya sur Petite Terre et la plage de N'Gouja au Sud de Grande Terre.

Elles viennent pondre la nuit (vers 2-3H du matin en ce moment, en fonction de la marée). Il est possible de bivouaquer pour assister à la ponte. C'est très réglementé au niveau de l'approche, du comportement, de l'endroit où l'on peut bivouaquer. Il y a des gardes toutes les nuits pour veiller à leur tranquilité.

Ce sera peut-être au programme de nos prochaines vacances...
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 17:52

On continue nos rencontres avec les bêtes...

Pendant le repas à N'Gouja, en terrasse sous une forêt de bambous, un caméléon est venu nous rendre visite. Il aime bien se promener un peu partout...

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 19:57
Il n'y a des makis que sur Grande Terre. A ce qu'on nous a dit, ils sont un peu partout, dès qu'il y a de la forêt. C'est un peu l'animal mascotte de Mayotte.

Il y en a aussi sur un îlot : l'îlot M'Bouzi un peu au Sud de Mamoudzou que l'association des Naturalistes gère au niveau de la faune et de la flore. Ils ont repeuplé cet îlot en makis. On essayera d'aller sur cet îlot en canoë ou à la nage (2,5 kms) en snorkeling (palme, masque, tuba).

La plage de N'Gouja est réputée pour être très peuplée en makis.

Nous sommes arrivés en taxi brousse (taxis qui font toute l'île) à N'Gouja. Le taxi brousse est typique à Mayotte. Nous n'avons jamais vu un seul métropolitain en taxi brousse... Il s'agit de véhicules utilitaires avec 2 banquettes. Capacité d'accueil : 9 personnes. Mais nous y sommes plus souvent 11 ou 12... Pas de ceinture, arrêts fréquents pour déposer ou prendre du monde, ou pour acheter du pain ou du poisson... Détours dans les villages... C'est à faire sans faute ! 1 heure de route pour arriver avec de nombreux virages (routes très sinueuses ici). Amortisseurs pas toujours de trop bonne qualité... Le pied quoi !

Aucun maki à notre arrivée vers 10H30... Déçus...

Puis, vers 11H30, plein de petits cris au-dessus de nous : voici une vingtaine de makis !


Bonne petite bouille !

Nous avions prévu de quoi les attirer et nous faire marcher dessus, même sauter dessus : des bananes ! Ils sont très gourmands...

Ils se sont jetés sur nous. Ils ne font pas mal du tout. Ils ne sont pas farouches ! Ils ne sont intéressés que par la nourriture : les caresses ne les intéressent pas. Sauvages quand même !


Très agiles ces petites peluches : ça saute partout, ça s'accroche au branche, ça chute, ça chahute et ça fait plein de bruit...

On s'est retrouvé avec 3 makis sur nous à certains moments !
Partager cet article
Repost0
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 16:16

 

Dimanche, il y a une semaine, le lendemain de notre safari baleine, nous sommes allés à la plage mythique de Mayotte, au Sud de Grande Terre : la plage de N'Gouja. Nous en avons pris plein la vue. Dans de prochains articles, photos de makis, de caméléon,...

C'est un paysage de carte postale : voici la photo que l'on a prise et que l'on retrouve dans tous les guides sur Mayotte.


C'est une plage où l'aspect commercial et touristique s'est vraiment développé, avec des restaurants, bungalows, clubs de plongée,... Autant vous dire qu'il n'y a que des métropolitains qui y viennent car les prix vont bien...

L'eau y est magnifique par sa couleur et sa transparence. Il y a plein de tortues qui se laissent approcher, même caresser ! En nageant une centaine de mètres, on arrive au plus beau tombant que l'on a jamais vu : on passe de 3 mètres de profondeur à plusieurs dizaines de mètres. Du bleu clair au bleu foncé. Le corail y est superbe et les poissons... Les bancs de poisson s'écartent au dernier moment pour nous laisser passer ! Des poissons de toutes les couleurs : c'est vraiment le Monde de Némo !



La plage est grande avec des arbres (baobabs, palmiers,...) le long de la plage. Du coup, il y a de l'ombre et les makis viennent réellement en lisière de plage.
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 08:21

la mangrove

Présente sur le  littoral, la mangrove est constituée d'arbres appelés palétuviers. Ces arbres grandissent dans l'eau de mer. La mangrove est indispensable à l'écosystème de l'île. Le lagon pourrait disparaître si elle n'existait pas. Lors de fortes pluies, elle arrête et freine l'envasement et évite l'asphyxie du corail. Les palétuviers s'oxygènent même à marée haute grâce à leurs racines aériennes. La plupart des poissons viennent mettre leurs petits à l'abri des prédateurs dans la mangrove.



Partager cet article
Repost0
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 07:38

Le safari baleine s'est déroulé ainsi :
- navigation sur de la bonne vague de 8H à 8H45 (quelques uns ont vomi...)
- observation des baleines de 8H45 à 10H
- jet de l'ancre dans le lagon de 10H30 à 11H15 : grosse parcelle avec des bleus de toutes les couleurs en plein au milieu de la mer, superbe ! C'est fou toutes les teintes de bleu et la transparence. Nous nous sommes jetés à l'eau pour de l'observation sous-marine grandiose : spots de coraux de toutes les couleurs avec poissons de toutes les couleurs ! Le lagon est à 2-3 mètres de profondeur, le reste va jusque 60 mètres avec un tombant impressionnant
- pause midi à aux Ilots Choizil de 11H45 à 14H : apéro puis observation sous-marine puis repas puis sieste
- recherche de baleines de 14H à 15H30 : nous n'avons vu que des poissons volants, ni dauphins, ni baleines
- arrêt au-dessus d'un gros spot où des scientifiques expérimentent de nouveaux coraux de 15H30 à 16H : nous nous sommes jetés à l'eau dans une densité de coraux et observation d'une tortue
- retour au port de Dzaoudzi à 16H30

Superbe journée !
avis aux amateurs de plongé en palme, masque, tuba ici on en prend plein les yeux...
Partager cet article
Repost0
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 08:08

Chaque année, durant l’hiver austral (de juillet à octobre), les baleines à bosse (Mégaptèra novaeangliae) entreprennent une migration depuis les eaux de l’Antarctique pour venir se reproduire dans les eaux chaudes des tropiques, comme dans le sud-ouest de l’océan Indien. En Antarctique, là ou les eaux sont très riches  en nourriture, elles se sont gavées pendant plusieurs mois pour préparer cette migration d’environ 5000km.

Leur alimentation est alors essentiellement composée de petits poissons et de Krill (crevette). Dès qu’elles commenceront leur périple vers les tropiques, elles jeuneront durant presque 6 mois ! Elles se consacreront pendant uniquement à la reproduction.

 Elles viennent dans ces eaux chaudes pour éviter aux nouveau-nés un choc thermique trop important lors de la naissance !








Les adultes mesurent entre 11 et 17 mètres (les femelles sont plus grandes d’environ 1,5mètre). Les adultes pèsent entre 35 et 40 t. Les nouveau-nés mesurent un peu plus de 4 mètres pour un poids allant de 700 à 1000kg.


Pour approcher ce mammifère marin, il y a une charte à respecter : ne pas s'approcher trop près (en bateau, rester à au moins 100 mètres des animaux et éteindre les moteurs) ni courser les baleines, afin de respecter au possible leur tranquilité.


Toutes les photos qui suivent on été prises samedi par nos appareils photos !


Photo de nageoire : la baleine la frappe sur l'eau avec grand bruit !

 

On aperçoit les baleines de loin grâce à leurs sauts spectaculaires hors de l'eau : 25 tonnes qui bondit dans les airs et retombent dans l'eau... c'est impressionnant!

Saut d'une baleine


Les femelles mettront  bas les jeunes conçus l’année précédente et entameront un des rituels de séduction. Les males chanteront pour séduire les femelles des jours durant, les sauts et autres manifestations de surface sont des démonstrations (que l’on à pu observer durant le safari baleine).

 

Nageoire codale, différente et unique d'une baleine à l'autre, c'est ainsi que les spécialistes les reconnaissent d'une année à l'autre.


Nous avons entendu leur chant !  

 

Elles sont passées parfois très près de nous ! Une baleine et un baleineau ici.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 10:13
Quel week-end fantastique ! On en a pris plein la vue et on a fait plein de rencontres animales.
Il se dit que Mayotte possède l'un des plus beaux lagon du monde : nous en sommes désormais persuadés !

Ce week end va faire l'objet de nombreux articles...

La journée de samedi : le safari baleines.

La journée a commencé dès 8 H avec la recherche de baleines. Ce n'est pas tous les jours qu'on en voit. Nous étions le premier bateau à en voir. C'est rare de les voire taper l'eau avec la nageoire, c'est encore plus rare de les voir sauter : on a tout eu !

Mais cet article sera sur le midi aux îlots Choizil au Nord de Grande Terre, non habités avec des plages de sable blanc.

Nous y avons amarré à 11H30 jusque 14H pour une petite balade sur l'îlot puis un apéro : punch coco (pour bien voir les poissons de toutes les couleurs!!!!). Puis un repas à base de boeuf mariné, légumes et riz. Sauce piment pour les plus courageux...

Nous avons fait le tour de l'îlot et escalader le rocher pour prendre cette photo :


Puis nous avons nagé dans une eau turquoise avec différentes teintes de bleus magnifiques pour observer des coraux et des poissons de toutes les couleurs au niveau du tombant ! Sur cette photo nous pouvons observer le nord de Grande-Terre.


 
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 18:03
Depuis dimanche, nous avons nos 1ers visiteurs.
D'où une activité en baisse sur le site et aucun passage sur Skype.



Voici leur avion en approche
(on peut être tout près dans les petits aéroports) :














Puis leur avion à l'atterrissage









Et l'aéroport de Dzaoudzi (sur la commune de Pamandzi) :



Les journées sont donc très chargées : randos, virées au large en palmes, masque et tuba (c'est vraiment le Monde de Némo avec des poissons et du lagon de toutes les couleurs !). On observe et on nage avec les grosses tortues dans une eau limpide : elles ne sont vraiment pas farouches !
C'est magnifique.

Demain samedi, on va faire un safari baleine : petit déjeuner puis bateau à la rencontre des baleines et dauphins au Sud de Grande Terre (avec mise à l'eau avec les dauphins certaines fois), voulé (barbecue) sur un îlot de sable blanc, nage en palme, masque et uba dans le lagon et prélassage sur l'îlot de sable blanc,...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens