Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 08:08

Mini-tornade.JPG

lundi dernier alors que j'étais sur la barge... 

Photo de mini tornade prise depuis la barge.

 

Il ne doit pas faire bon nager ou faire du bateau à cet endroit...

Partager cet article
Repost0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 14:06

Une étude réalisée par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement et l'Institut Mondial des Ressources, en collaboration avec un réseau de plus de 25 organisations spécialisées, révèle que 75% des récifs coralliens de la planète sont actuellement menacés par l'activité humaine, dont les récifs de Mayotte.

Cette étude présente une analyse complète des menaces qui pèsent aujourd'hui sur les récifs coralliens, en intégrant pour la première fois les effets du changement climatique, notamment le réchauffement des mers et l'augmentation de l'acidité des océans.

 


Les conclusions de cette étude sont sans appel : les activités humaines locales comme la surpêche, le développement côtier, le tourisme et la pollution, présentent les risques les plus immédiats et menacent plus de 60% des récifs coralliens du monde.


Aux pressions locales (en particulier la surpêche et les pêches destructrices), qui sont à l'origine de la dégradation de nombreux récifs, s'ajoutent désormais les pressions mondiales (la hausse des températures des mers, de l'acidification des océans et de la pollution au dioxyde de carbone) qui entraînent le blanchissement des coraux.


Selon les conclusions de la nouvelle étude, si rien n'est fait, plus de 90% des récifs coralliens de la planète seront directement menacés de disparition d'ici à 2030, alors qu'ils offrent de multiples avantages aux quelques 275 millions de personnes qui vivent dans leurs proches environs : protection des côtes contre les tempêtes et l'érosion, nourriture, nouveaux moyens de subsistance,...

Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 13:21

La semaine dernière, ce sont deux femelles et deux petits qui ont été observés dans le lagon de Mayotte. Quelques privilégiés (dont je ne fais pas partie) ont eu la formidable surprise de voir apparaître ces princes des mers en pleine chasse.

Mayotte est un lieu privilégié où les mammifères marins se laissent approcher, dans la mesure où cela se fait avec respect.

 

La présence de ces mammifères marins au large des côtes mahoraises n'est pas anormale, bien qu'elle soit très rare. Ces animaux vivent essentiellement en eau froide mais sont  également présents dans toute la région de la côte est africaine, de l'Afrique du sud aux Comores.


Ces orques étaient là pour chasser (des dauphins notamment…). Ne possédant aucun prédateur hormis l'homme, ils sont considérés comme les princes des océans. L'orque, également appelé épaulard, vient du latin orcinus orca signifiant "celui qui apporte la mort"...

 

Cette espèce, de la famille des cétacés, est voisine du dauphin. Objet de tous les fantasmes, l'orque est pourtant un animal particulièrement intelligent et sensible. 

 

 

 

index.jpg

Partager cet article
Repost0
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 07:17

Plus d’une vingtaine d’îlots (Chissioua en mahorais) sont répartis dans le lagon, à l’abri de l’océan. Imposants par leur taille et associés à une végétation luxuriante, tels M’tsamboro ou M’bouzi, ils offrent d’agréables escales nautiques et terrestres. D’autres, plus petits, permettent d’accoster et de profiter de la tranquillité des plages ou de la plongée en apnée sur les récifs.

 

      

Partager cet article
Repost0
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 07:09

 

La plupart de ces espèces, observées à quelques mètres sous la surface, égayent les paysages d’apparence inanimée des récifs de corail. On peut y croiser des espèces remarquables menacées d’extinction à l’échelle internationale, tels le célèbre labre Napoléon, l’étrange poisson-perroquet à bosse avec sa tête démesurée et son bec impressionnant, ou encore l’imposant mérou-loche géante qui peut atteindre plus de 200kg !

 

 

poisson perroquet                      mérou-loche

    

Partager cet article
Repost0
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 06:58

Avec plus de 310 espèces connues, les coraux contribuent  à l’édification des récifs.

De formes variées et spectaculaires, ils arborent une grande variété de couleurs vives grâce à leur association avec de petites algues symbiotiques. Tels des oasis de vie au milieu du désert océanique, ces animaux fournissent abris, nourriture et zones de développement à bien d’autres invertébrés marins : éponges, hydraires, étoiles de mer, coquillages, nudibranches… L’observation de ces fascinants animaux, accessibles depuis les plages de l’île, peut également se dérouler plus loin dans le lagon, près des îlots et sur le récif barrière.

 

étoiles de mer:

                               

 

                               nudibranches:

                                                          

 

         

hydraires:

                     

Partager cet article
Repost0
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 07:23

Dans le cadre de l'Année des Outremers, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Écologie, du développement durable, des transports et du logement et Marie-Luce Penchard, ministre chargée de l'Outremer, ont ouvert une conférence "Quel avenir pour les récifs coralliens ?".

 

Cette conférence doit donner la feuille de route de la France en matière de préservation des récifs coralliens pour les années à venir.

 

Voici quelques éléments qui ont été apportés :

- "la France, en raison de son histoire et de sa situation géographique, assume une responsabilité particulière vis-à-vis du reste du monde. Elle gère 10% des récifs coralliens de la planète (4ème rang) et 20% des atolls [île corallienne basse des océans tropicaux] de la planète, répartis au sein des 8 collectivités d’Outremer tropicales dans les trois océans.

Les récifs coralliens constituent un emblème de la biodiversité de par leur variété et leur importance dans le fonctionnement écologique global, mais ils sont également indispensables à la protection du trait de côte et au développement économique des territoires insulaires (pêche, tourisme…)".

- "les études réalisées en Martinique et en Nouvelle-Calédonie concluent, par exemple, que la valeur des services rendus par les récifs coralliens est de l’ordre de 200 à 300 millions d’euros par an. Or, on estime que les récifs ont perdu 20% de leur superficie à cause de l’activité humaine, notamment dans les zones littorales très urbanisées. La hausse des températures et l’acidification des océans liés au changement climatique concourent également à la disparition progressive des récifs".

- "Au niveau national, le Grenelle de la mer a confirmé l’engagement résolu de la France pour la protection des récifs, par la création d’aires marines protégées (avec le parc naturel marin de Mayotte), l’instauration d’une trame bleue marine pour la gestion intégrée du littoral ou le renforcement des moyens d’observation outremer"

 

Il faut savoir qu'un kilomètre carré de récifs coralliens contient plus d’espèces que n'en compte tout le littoral européen ! 

Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 07:19

Le bâtiment hydro-océanographique Beautemps-Beaupré vient dans l’océan Indien pour une mission de neuf mois.

 

Son objectif est de compléter la connaissance des fonds marins.

 

Voici ce que révèle la Marine Nationale :

- « La connaissance des fonds marins est un élément important, voire déterminant, pour la sécurité des navigations »

- « La Marine nationale et le Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (SHOM) s’associent donc afin d’effectuer régulièrement des relevés scientifiques dans les régions où les informations manquent »

 

Dans le cadre du système d'alerte au tsunami déployé dans l'océan Indien, à l'occasion d'une de ses escale, fin mars 2010, le Service hydrographique et océanographique de la marine (Shom) avait installé dans le port de Tamatave à Madagascar un marégraphe permanent.

 

Pendant ses campagnes, le Beautemps-Beaupré effectue des relevés des masses d'eau, des reliefs et des natures des fonds au profit de la Défense ainsi que des travaux d'hydrographie générale pour l'ensemble des usagers de la mer. L'objectif principal est de disposer d'une perception de plus en plus précise de l'environnement aéro-maritime. Il dispose de matériels hydrographiques et océanographiques considérables.


Long de 80.6 mètres pour un déplacement de 3300 tonnes en charge, le Beautemps-Beaupré a été mis en service en 2003.

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 05:50

Des sondes de température sont placées dans le lagon de Mayotte.

 

Voici ce qu'elles révèlent :

- température moyenne annuelle : 27,6 °C

- amplitude annuelle : 3,5 °C

- température moyenne en saison chaude (décembre à mars) : 28,7 °C

- température moyenne en saison fraîche (juin à septembre) : 26 °C

 

Raisonnable tout ça...

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 06:55

Nous avons fait le week end dernier un safari baleine : nous sommes partis à la recherche de baleines.

Elles sont dans les eaux chaudes du lagon de Mayotte pour accoucher de juillet à fin octobre habituellement.

On n'en voit pas à chaque sortie... Et c'est assez rare de pouvoir les voir sauter et taper l'eau avec la nageoire.

L'an passé nous avons eu beaucoup de chance : nous avons eu un festival de sauts ! Allez voir les articles de fin septembre-début octobre 2009 sur ce site.

Par contre, c'est très fréquent de voir des dauphins : ils sont présents toute l'année à Mayotte. Nous n'en avons pas vus l'an passé.

 

 

DSCN2390.JPG

Voici notre bateau.

 

 

DSCN2129.JPG

1er arrêt au-dessus de la barrière de corail avec de belles "patates". Mise à l'eau et observation du corail et des poissons de toutes les couleurs.

 

 

DSCN2139.JPG

L'eau est toujours aussi transparente.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens