Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 08:34
Dans le contexte du déficit abyssal du Conseil Général à Mayotte (plus de 90 millions d'euros), les conseillers généraux n'ont rien trouvé de mieux que d'assigner  650 000 euros pour la réfection d'une mosquée. Pendant ce temps, de nombreuses associations d'aide à l'environnement, d'aide sociale, de sport,... mettent la clé sous la porte car ils n'ont plus de subventions du Conseil Général...

Voici quelques extraits du Canard Enchaîné :
- "La mosquée d'Acoua est très endommagée. Pour aider à sa réfection, Soiderdine Madi, conseiller général UMP de cette ville de 4 600 habitants, appelle son assemblée à l'aide"

- "rien n'autorise que des fonds publics soient affectés à la reconstruction de mosquées, temples, églises ou synagogues"


La majorité UMP du Conseil Général de Mayotte a quand même voté la réfection de cette mosquée.

 

Un conseiller général a avoué avoir été acheté par un billet d'avion...

Partager cet article
Repost0
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 09:40

Voici quelques informations politiques sur Mayotte, les Comores ou l'Outre-mer français :


- 2 députés pour Mayotte : aux prochaines élections, le nombre de député de Mayotte passera de 1 à 2


- Tourisme : lancement de l'opération chèque-vacances "spécial Outre-mer"

Un chèque-vacances "spécial Outre-mer", destiné à attirer de nouveaux touristes aux Antilles, en Guyane et à la Réunion, a été lancé mardi à Paris par le ministère de l'Outre-mer et le secrétariat d'Etat au Tourisme dans le cadre d'une opération promotionnel. Mayotte n'est bizarrement pas concernée. Mme Penchard est-elle au courant que Mayotte devient un DOM ?

- Les Comores sont composées de 3 îles : Grande Comore, Anjouan et Mohéli. Ces 3 îles forment un seul Etat. Mayotte a longtemps fait partie des Comores. Puis elle a voulu son indépendance pour rejoindre la France. Les Comores revendiquent encore Mayotte.
Les 3 îles des Comores président à tour de rôle. Sauf que le président actuel, M. Sambi, veut rester plus longtemps et vient de faire voter qu'il restera 18 mois de plus aux dépends de Mohéli...
Voici la réaction de la France : " La France regrette que cette décision importante pour l'avenir du pays, qui fait suite à la révision constitutionnelle de mai 2009, ait été prise sans concertation, en l'absence de la plupart des élus mohéliens et de l'opposition comorienne, et qui n'ont de ce fait pas participé au vote."
De son côté, l'Union Africaine rappelle M. Sambi à l'ordre.
Suite à cela, plusieurs dizaines de drapeaux français ont été hissés à Mohéli... La gendarmerie a procédé à l'enlèvement de ces drapeaux...

- Les athlètes mahorais n'ont le droit d'utiliser le drapeau tricolore ni la Marseillaise
Une réunion s'est tenue pour préparer les 8e Jeux des îles qui se dérouleront en 2011 aux Seychelles.
Mayotte évoluera en blanc et bleu. En effet, la participation de Mayotte se fait sans que les athlètes mahorais n'aient le droit d'utiliser le drapeau tricolore ni la Marseillaise en cas de victoire. Le processus de départementalisation a vraiment du mal à rentrer dans les têtes...

- Le député de Mayotte, Abdoulatifou Aly (Modem), vient d'adresser une lettre de protestation au président de la République. Il
dénonce les conclusions du rapport sur la promotion de la diversité remis au chef de l'Etat par Yazid Sabeg, commissaire à la diversité et à l'égalité des chances.
Le députe s'indigne, particulièrement, de la possibilité préconisée, dans ce rapport, de recueillir des statistiques sur des critères ethniques. Il estime que cette mesure constitue une violation caractérisée de l'article 1er de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 qui stipule que « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit. Les distinctions sociales ne pouvant être fondées que sur l'utilité commune ».


Pour finir, petite anecdote des infos que l'on peut avoir ici :
" Deux jeunes Mozambicains ont été arrêtés après avoir forniqué avec une chèvre. Son propriétaire exige, en plus de l'amende prévue par la loi, réparation sous la forme d'un mariage traditionnel avec l'animal. .« L'un des deux jeunes était nu et tenait la tête de la chèvre, tandis que l'autre forniquait avec l'animal », a déclaré un témoin de la scène à la radio."

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens