Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 13:57
Allez, on continue la randonnée.

DSCN1656.JPGUne forêt de bambous

DSCN1667.JPGSortie de la forêt pour arriver à la plage de la cascade

DSCN1674-copie-1.JPGLa cascade de Soulou.
Nous y verrons des bouénis faire une séance de désenvoutement de l'une d'entre elles. La cascade, comme de nombreux lieux naturels (lacs,...), laisse la place à de nombreuses légendes avec des esprits,...

DSCN1692.JPGTraversée d'un cours d'eau ( et oui on s'entraine pour koh-lanta!!!)

DSCN1701.JPGEt arrivée à Tsingoni. Comme toutes les villes, il y a beaucoup de constructions en cours (pour faire des étages supérieurs dans une dizaine d'années, Inch'Allah...).

DSCN1702.JPG

DSCN1710La terre est toujours aussi rouge
Partager cet article
Repost0
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 08:46
Pour celles et ceux qui réclament des photos et encore des photos, ils vont être servis ! Il y en aura même dans une future Newsletter.

Nous sommes allés faire il y a 2 semaines une randonnée avec l'association des Naturalistes autour de la Cascade de Soulou : sa forêt, sa mangrove,...

Elle se situe dans la partie Nord Ouest de Grande Terre. Nous avons marché de Mtsangamouji à Tsingoni. Il vaut mieux le faire en groupe car il y a un peu d'insécurité dans ces endroits retirés.

Voici des photos, en vrac, prises au fur et à mesure de notre randonnée :


DSCN1553.JPGScène courante de vie à Mayotte : les bouénis font la lessive.
Avantages : pas d'utilisation d'électricité, moment tranquille pour discuter
Inconvénient : la lessive part dans le ruisseau pour arriver dans le lagon
DSCN1554.JPGEt voici le groupe parti. Une vingtaine de personnes. On commence par une bonne montée. Mayotte est très vallonnée. Avec la saison des pluies, c'est boueux...

DSCN1558.JPGLa végétation est très dense pendant cette saison. Les chemins en sont magnifiques.

DSCN1572.JPGUne bambouseraie : le bambou crisse en bougeant avec le vent.

DSCN1590.JPGEt l'eau qui gagne petit à petit du terrain sur la terre... Ce sont des palmiers qui se sont couchés.

DSCN1604.JPGUn palétuvier isolé.

DSCN1608.JPGQuand il y a plusieurs palétuviers, cela forme une mangrove : à découvert à marée basse, baigne dans l'eau à marée haute.

DSCN1619.JPGDes restes de l'époque sucrière avec un accès pour aller vers une ancienne usine sucrière.

DSCN1630.JPGBien dense la végétation...

DSCN1648.JPGPetite rencontre avec des makis qui nous accompagneront pendant le repas, les gourmands...
Partager cet article
Repost0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 13:23
Comme prévu, nous avons donc participé à la course de Palme-Masque-Tuba le dimanche 31 janvier.

Nous l'avons faite avec un couple d'amis.

Cela se situait sur Grande Terre. Plusieurs bateaux nous emmenaient sur un îlot et l'objectif était de rejoindre une plage sur une distance d'un peu plus de 2 kilomètres.

Pour nous repérer, il fallait dans un 1er temps nager en direction d'un Mont de Grande Terre, puis passer entre 2 grosses bouées à la mi-course. Enfin, les organisateurs avaient mis 2 grands voiliers sur la plage pour les repérer de loin.

L'organisation était parfaite : de nombreux canoés pour faire la sécurité, une ambiance bon enfant, un bon voulé après la course,...

Le seul petit bémol était la participation en baisse : à peu près 70 concurrents contre 120 l'an passé.

Même si aucune dauphin n'est venu nager avec nous... Nous referons sans doute cette course l'an prochain !
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 07:58
Pendant 10 minutes environ, le sentier est relativement plat.

Ah, des femmes mahoraises vont préparer un "voulé" (sorte de barbecue) sur la plage ! C'est très fréquent et très convivial ici !

DSCN1043
Arrivez à un croisement, sous un grand manguier, il faut tourner à droite afin d'amorcer la descente vers la plage.






Enfin, nous l'apercevons !!





DSCN1050


 
Un grand badamier offre une place de choix à l'ombre, idéale pour une sieste réparatrice ...

   
Vue sur les îlots Choizil depuis M'Tsanga Fanou.

Ce que nous aimons particulièrement sur cette plage, outre sa tranquilité, c'est son eau cristalline ainsi que son tombant tout proche, de multitude de couleurs, très fréquenté par les tortues marines !


Coucher de soleil pris sur le chemin du retour... sans commentaire !!

 
Partager cet article
Repost0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 15:38

Dimanche dernier, nous sommes allés à la sortie des Naturalistes "Découverte du tombant de M'Tsanga Fanou". Nous vous présentons le site dans ce 1er article.

Il s'agit de la plage du village de M'Tsangadoua (qui signifie "la plage aux fleurs blanches") situé dans le nord de l'île. Cette plage est très belle, propre, isolée et donc assez peu fréquentée. En semaine, vous avez de fortes chances d'y être seuls... intimité garantie !

Pour s'y rendre, prendre à pied le chemin qui part du terrain de foot à moitié effondré du village. Il faut marcher un quart d'heure environ, le long d'un très agréable sentier longeant la côte et traversant des champs de bananiers, manioc, ananas etc .... et relativement ombragé grâce aux cocotiers et aux énormes manguiers.



 

 
nous avons eu la chance, en cours de route, de croiser quelques makis qui ne manquent pas de nous interpeller de leur "grognement" caractéristique ....





 
Partager cet article
Repost0
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 07:35
Mayotte, c'est aussi la brousse, une végétation très dense.

Quand on s'enfonce dans les terres de Grande Terre, comme un peu plus haut que la Maison du Gouveneur, on trouve une densité de végétation très impressionnante avec des belles vues sur la mer.



 
Partager cet article
Repost0
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 14:45
Quelques photos depuis la maison du gouverneur :

Vue sur l'intégralité de Petite Terre, on peu voir la barrière de corail sur les cotés


Chemin de Terre Rouge pour accéder à la Maison du Gouverneur
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 13:55

Située sur les hauteurs de Mamoudzou (400m), la Maison du Gouverneur est un site historique. Construite à la fin du 19ième siècle, elle acceuillait des militaires ou des colons malades, en convalescence. Puis elle devint la maison du commandant du  l'île et la maison du gouverneur, avant d'être abandonnée.
En 2 H de marche depuis Mamoudzou, on la rejoint en serpentant entre les bambous, les canneliers... Il y a une ballade de 1H30 à faire en haut dans la brousse avec une végétation très dense et de nombreuses espèces endémiques (un gros mot : ça, c'est placé !).

ci-dessus une partie du chemin que l'on a emprunter




Vaste maison de type créole, rénovée depuis 2001. Et depuis laissé à l'abandon. Elle n'est pas spécialement belle mais était pratique. Il y a une table d'orientation juste devant.


 
Nous avons fait  quelques rencontres :


Les enfants vont souvent chercher des fruits pour nourrir la famille en forêt.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens