Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 08:33

Le haut débit se fait attendre à Mayotte…

 

Pour rappel, Mayotte est en tête du palmarès du plus bas débit du monde (54 kb).

 

Et encore faut-il que l’internet fonctionne... Début juillet, Mayotte s’est retrouvée pendant 10 jours sans internet suite à une avarie sur une antenne… La panne d’internet la plus importante jamais connue depuis l’arrivée d’internet à Mayotte en 1998. C'est toute l'économie de l'île qui a été touchée par cette panne.

 

Le câble LION 2 a été connecté à une plage de Mayotte, en provenance de Madagascar. La partie technique d’installation du câble amenant internet haut débit à Mayotte est terminée.

 

Le bateau câblier Téliri va faire désormais route vers le Kenya où là encore il déposera une bretelle qui achèvera la boucle dans quelques semaines et la lumière pourra alors passer dans le tuyau pour toucher le 101ème département ce qui devrait se produire aux alentours de novembre prochain.

 

Vers avril 2012, les particuliers devraient avoir accès à cet internet haut débit de dernière génération, plus performant encore que le câble SAFE de La Réunion !

Partager cet article
Repost0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 10:36

A l'occasion de l'année des Outre-mer et notamment la départementalisation de Mayotte, une pièce a été créée à la frappe « Mayotte ».

 

La Monnaie de Paris a frappé cette dernière pièce de sa collection des euros des régions débutée en 2010. La série limitée des euros des régions est composée de 26 pièces différentes (22 régions françaises et 4 départements d’outre-mer) en argent massif et d’une valeur unitaire de 10 €. Chacune de ces pièces met à l’honneur une des régions françaises de métropole ou d’outre-mer. La 27e pièce, celle de Mayotte, s’est ajoutée à cette collection à compter de 2011.


Il n’a pas été facile de s’en procurer mais cette chose faite !

 

Piece.jpg

Partager cet article
Repost0
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 07:04

Une étude a été effectuée sur "la biodiversité algale au service du développement économique de Mayotte". Les enjeux de développement économique futur apparaissent considérables.

 

Cultiver des algues à Mayotte pour répondre aux énormes besoins du marché mondial, telle est l’idée avancée. Les zones tropicales sont particulièrement favorables à la production de macro-algues…

 

Une possibilité serait de retraiter les boues de ses stations d’épuration (700 tonnes de matière sèche par an actuellement, 3.024 tonnes attendues en 2030).

 

La culture de micro-algues permettrait notamment de valoriser les boues des stations d’épuration en les transformant en biocarburants, mais aussi être utilisées pour l’élaboration de produits cosmétiques, l’alimentation humaine, la nutrition animale ou l’aquaculture.

 

Les macro-algues à colloïdes permettent quant à elles de produire des gélifiants qu’on retrouve dans de nombreux produits de consommation courante.

 

Les micro-algues pourraient également absorber le CO2 dégagé par les centrales d’Electricité De Mayotte.


Sources de lipides ou de protéines, les algues peuvent servir à l’alimentation humaine, mais aussi pour nourrir les volailles, les bovins et les poissons, et dans de nombreux autres domaines… 

 

A suivre !

Partager cet article
Repost0
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 13:30

Le chicowa, appelé également tontine, est le circuit financier informel le plus répandu à Mayotte, tentant de contourner le resserrement des conditions d’octroi des crédits bancaires et la faible bancarisation des ménages.

 

Il prend la forme d’une association de personnes (d’un même village, famille ou milieu professionnel) versant périodiquement des cotisations fixes dans un fonds commun. Ce fonds commun leur est distribué à tour de rôle, généralement dans un ordre discuté à l’avance.

 

Exemple : 6 personnes apportent 500 euros chaque mois. Le 1er mois une personne prend les 3 000 euros, le 2ème mois une autre personne,... jusqu'au 6ème mois.

 

Le cycle prend fin lorsque chaque participant a bénéficié du fonds. Une personne est nommée responsable du groupe. Elle s’assure du respect des échéances et de la participation de tous.


Ce système repose entièrement sur la solidarité et la confiance mutuelle de ses membres.

Partager cet article
Repost0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 13:18

Au-delà des aspects institutionnels, Mayotte se différencie culturellement et cultuellement de la France continentale et des autres Dom. La population mahoraise est musulmane à 95% et sa culture est essentiellement d’inspiration africaine. L’un des principes de l’islam, qui consiste à ne pas contracter d’emprunt associé à un intérêt, peut limiter le recours à l’endettement bancaire.


L’endettement est pourtant en augmentation sur l’île, porté par la vigueur des crédits à la consommation (+1% en 2009 après 20% en 2008 et 30% en 2007) et des crédits à l’habitat (+9% en 2009, 22% en 2008). Cependant, le taux de bancarisation demeure faible : aujourd’hui encore, moins d’une personne sur deux possède un compte bancaire.


Des techniques coutumières permettent aux familles modestes d’obtenir un crédit sans intérêt. La population de Mayotte, caractérisée par un attachement fort aux principes de solidarité communautaire et familiale, pratique encore largement l’entraide financière. Dans certains foyers, les versements d’un membre de la famille ou d’un groupe peuvent atteindre 22% du revenu.

Partager cet article
Repost0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 12:29

A Mayotte, la croissance démographique y est l’une des plus importantes des territoires français (+3,1% entre 2002 et 2007, contre 0,6% en France entière entre 1999 et 2007) et 54% de la population a moins de 20 ans, contre 25% pour la France entière. Cela entraîne une augmentation rapide de la population active : 1.400 actifs supplémentaires en moyenne tentent de s’insérer sur le marché du travail chaque année.


Malgré une création d'emplois relativement soutenue ces dernières années (+3,8% par an entre 2002 et 2007), le taux de chômage reste élevé et atteint 26,4% de la population. Il s'explique en partie par l'inadéquation entre les besoins des entreprises et les qualifications de la population. Certaines catégories sont particulièrement vulnérables : chez les jeunes, le taux de chômage s’élève à 41,5% et le chômage touche plus d’une femme sur trois (35,9% en 2007, 45,7% en 2002).


La population mahoraise est encore éloignée de la culture entrepreneuriale.

 

 

La précarité est importante : au moins 21% de la population vit sous le seuil de pauvreté fixé à 1 209 € par an. Le secteur informel est également prégnant, si l’on considère que huit personnes sur dix disposent d’un revenu inférieur au Smig ou encore que près d’un tiers de la population séjourne de façon irrégulière sur l’ile.

Partager cet article
Repost0
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 17:16

Il y a un seul cinéma à Mayotte, situé à Mamoudzou.

Il n'y a pas à rougir : la salle est très bien !

 

Il est géré par le Conseil Général.

 

Depuis que nous sommes à Mayotte, il est fermé 1 mois puis ouvre 1 mois puis ferme 2 mois...

Les raisons seraient à chaque fois différentes : pas de bandes-films reçues, salle plus aux normes de sécurité, climatisation en panne, manque de personnel pour l'ouvrir,...

 

Un changement de fournisseur, désormais parisien, et l’arrivée de films plus récents, proposés un mois seulement après leur sortie nationale (par exemple : Harry Potter 7 projeté en janvier dernier), laissaient penser à une ouverture désormais stabilisée...

 

Malheureusement, depuis 15 jours, le cinéma de Mamoudzou est bien ouvert mais ne propose aucun film. Pourtant les films sont bien arrivés à Mayotte mais restent bloqués par le transitaire qui réclame le paiement de ses nombreuses factures auprès du Conseil général !

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 07:21

Sail Explorer est un tour opérateur spécialisé en séjours sportifs et aventures dans les plus beaux archipels du monde : Seychelles, Martinique, Guadeloupe…

 

Il propose notamment des safaris en kayaks de mer, des croisières cabines sur catamarans géants et des circuits de multi-activités pour solos, duos, groupes d'amis ou familles.

 

Probablement curieux de la départementalisation de Mayotte, Sail Explorer vient d’intégrer la destination Mayotte dans son catalogue de safari, en y installant sa 23ème base nautique.

 

La première excursion est prévue le 20 mai. Au programme, « des safaris Hobie Cat et kayak dans le plus grand lagon protégé de l'Océan Indien » dixit la brochure, des circuits famille et adulte de multi-activités et d'autres nouveautés.

 

Au menu :

- catamaran

- kayak

- cascade de Soulou

- Mont Choungui

- observation de la ponte des tortues

- observation de baleines et dauphins

- îlots

...

 

Pas d'l’hôtel : camp lodge (tentes de safaris, mobilier de safari avec accès douches et toilettes) ou bivouac sauvage (tentes igloo).

Pour la restauration, elle sera à base de produits locaux (cuisine indienne, africaine), avec de nombreux barbecues de poissons sur la plage.

Partager cet article
Repost0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 07:00

Le 29 mars 2009, les Mahorais votaient en faveur de la transformation de Mayotte en département français, et à moins de trois mois de sa proclamation, il reste encore du chemin à parcourir.

 

Mayotte a un visage parfaitement original, certains parlent de « microcosme ».

 

La société traditionnelle mahoraise a une architecture sociale qui repose sur deux valeurs fondamentales qui sont la communauté et la spiritualité et qui sont basées sur des caractéristiques importantes :

-    - les « devoirs » comme la circoncision, le mariage, le pèlerinage à la Mecque, les fêtes communautaires,…

-    - les préjugés et les prééminences féminines

-    - la laïcité

-    - la conception de la mort

-    - les habitudes alimentaires

 

La société traditionnelle est riche de traditions. Il serait bien de les sauvegarder, même avec la départementalisation, vectrice d’une société moderne.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens