Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 16:53

La grève du personnel d'Electricité De Mayotte (EDM) a conduit à une coupure générale d'électricité dans la journée de mercredi et paralysé toute l'activité économique.

Toute la journée n'a été que coupure d'électricité pendant une 1/2 heure puis reprise pendant 5 minutes,... Des actes volontaires de la part des grévistes. Nos appareils électroménagers ont du aimer !

Nous avons retrouvé le courant vers 17H.

Beaucoup d'entreprises n'ont pas pu travailler. Un groupe électrogène a dû être loué au port pour alimenter les containers frigorifiques...

"C'est inamissible, intolérable et surtout illégal de prendre ainsi la population de Mayotte en otage", s'est indigné Augusto Soares Dos Reis, le directeur général de la société d'économie mixte EDM, qui doit normalement assurer un service minimum.

Les revendications des grévistes sont : la régularisation des heures supplémentaires pour tout le personnel sur la durée hebdomadaire de 35h depuis le 1er mai 2006, le paiement des heures supplémentaires antérieures des agents d'exploitation pour fait de remplacement, l'application des NR (niveaux de rémunération) correspondants aux GF (groupes fonctionnels) pour tous, le paiement de la prime de médaille du travail avec les barèmes applicables à EDF étendus à la branche, l'ouverture des postes vacants d'EDM à tous les niveaux pour le personnel pour favoriser la promotion interne, l'augmentation des effectifs de mécaniciens à la production et dans les autres sections, la création des postes de chef de quart pour la conduite à la centrale, la réorganisation et la refonte des organigrammes des pôles réseau et clientèle et le paiement des primes de productivité et de l'ISD (Indemnité spéciale Dom) dès 2010.

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 08:32
1. L'accueil

Il a eu droit à un accueil royal ! Avec l'UMP à la tête du Conseil Général, l'endoctrinement a été facile...

19.000 personnes se sont déplacées pour venir écouter le discours du président. Du jamais vu à Mayotte. Munis de leurs drapeaux, de leurs tee-shirts à l'effigie du président, l'île entière s'est mise sur son trente et un pour accueillir "le père de la départementalisation". Sur la route bondée de la jetée, plus aucun détritus ne traînait...

"C'est important de venir, ça fait très longtemps qu'on l'attend. On a voté pour lui et il a dit qu'il viendrait nous voir, et le voilà qui vient. Achaque fois qu'il dit quelque chose, il le fait", explique une vieille dame.

"Nous voulons lui offrir un accueil digne de ce qu'il a fait pour nous" explique une autre bouéni.


2. Les annonces

- TNT dès cette année : bonne nouvelle ! Actuellement, avec la télé, il n'y a que RFO (avec de vieilles séries, "Question pour un champion",...). Pour avoir quelques chaînes, moins bien que celles de la TNT, il faut compter 35 euros par mois et y ajouter 30 euros pour Canal+...

- les vols pour Mayotte : la piste longue est peut-être une bonne nouvelle pour le tourisme mais pas pour le lagon car la piste va détruire une grosse superficie de la barrière de corail. Par contre, l'étude pour faire atterrir et décoller des 777 en vol direct depuis Paris est une excellente nouvelle ! Air Austral vient d'annoncer qu'ils pourraient sans doute le faire avec des vols de 9H30 de durée depuis Paris et des billets au prix de La Réunion (environ 650 euros pour les moins chers). C'est surprenant : la piste ne va pas changer, les avions non plus mais quand l'Etat parle d'apporter une aide financière à la compagnie qui proposera cela, Air Austral se réveille !

- création d'une antenne universitaire : bonne nouvelle pour les bacheliers mahorais qui n'auront plus à s'exiler à La Réunion ou en métropole avec un taux de réussite très faible, sans doute du à l'acclimatation !

- haut débit pour fin 2011 : excellent nouvelle ! On risque malheureusement de ne pas en voir la couleur... Actuellement, il y a juste un semblant de haut débit à plus de 50 euros par mois avec un seul Gigaoctet de téléchargement de pages Internet possible (donc factures plus proches des 100 euros). Si il pouvait être proposé du haut débit illimité même pour 30-40 euros par mois, cela serait une excellente nouvelle !

Il y a quand même un gros point de mécontentement de la population : ils auraient préféré que Sarkozy efface les événements du 2 décembre plutôt que de lancer une chasse aux sorcières. Il met plus de l'huile sur le feu que ne l'étouffe.

Ce qui est encore plus grave est qu'il n'a pas répondu du tout à la plus grande des préoccupations, qui a entraîné les émeutes : la vie chère ! Il n'aurait donc rien à proposer pour diminuer le coût de la vie... Nous ne pouvons que le déplorer !

 

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 06:50
Un 1er article avec des extraits du discours de Sarkozy. Les réactions dans un 2nd article.

" Il aura fallu que vous attendiez cinquante et un an pour que les autorités de la République entendent votre revendication de devenir un département de France. (...) De grandes personnalités mahoraises ont, depuis, attaché leur nom à ce combat. Je pense bien sûr à l'action des "chatouilleuses" Zeïna M'déré, Zaïna Méresse et toutes celles qui ont prolongé leur combat. Ces femmes de Mayotte proclamaient : "Nous voulons être Français pour être libres !". On ne peut imaginer plus bel attachement aux valeurs de la République. Je veux, aujourd'hui, leur rendre le juste hommage qui leur est dû."


" Vous êtes Français depuis 1841, c'est-à-dire depuis plus longtemps que Nice ou que la Savoie. Je ne l'oublie pas, et c'est pour cela que j'ai tenu à faire la départementalisation. "


" Lors du prochain renouvellement du conseil général, en 2011, Mayotte deviendra donc, officiellement, le 101e département français. "


" Certains changements concrets auront toutefois lieu avant 2011. Ainsi, dès cette année, les foyers mahorais bénéficieront des 10 chaînes de la Télévision numérique terrestre, au lieu de la seule RFO aujourd'hui. C'est aussi cette année que sera revalorisée l'allocation minimum vieillesse et l'allocation adulte handicapé. "


" Mais la départementalisation, c'est aussi plus de responsabilités. Je ne peux pas ne pas revenir sur les incidents qu'a connus Mayotte le 2 décembre dernier. Je suis ici pour vous dire la vérité, ces événements ont fait beaucoup de mal à Mayotte. L'opinion publique métropolitaine n'a pas compris qu'alors que Mayotte accédait au statut de département de France, certains Mahorais s'en prennent ainsi aux symboles de la République de la manière la plus violente et, je veux le dire très clairement, la plus intolérable qui soit. Un gendarme a été grièvement blessé par un jet de grenade. Il a failli mourir, son pronostic vital a été engagé pendant quelques heures. (...) Je souhaite que les responsables et les éventuels organisateurs de ces débordements - quel que soit leur rang - soient recherchés, jugés et punis. "


" Plus de responsabilités, c'est aussi une plus grande liberté laissée à vos élus locaux. Vous connaissez la situation financière du conseil général de Mayotte, qui est passé selon la Chambre régionale des comptes de 86 millions d'excédents budgétaires en 2004 à 92 millions de déficit aujourd'hui. Cela non plus, dans un département français, n'est pas acceptable.  "


" A Mayotte, plus d'un tiers de la population est en situation irrégulière. Les filières qui organisent la traversée maritime des migrants clandestins sur les "kwassas-kwassas" sont directement responsables de plusieurs morts tous les ans.

Nous avons beaucoup fait, depuis 2002, pour enrayer ce phénomène : en tant que ministre de l'Intérieur, je vous avais promis un hélicoptère, il est là. Je vous avais promis un 3e radar, il est opérationnel et nous allons en installer un 4e pour couvrir toute l'île. (...) Grâce à ces nouveaux moyens techniques et au travail remarquable des policiers, des gendarmes et de la marine, près de 20.000 étrangers en situation irrégulière ont été éloignés en 2009 ! C'est presque autant que pour tout le territoire métropolitain ! Et c'est cinq fois plus qu'en 2002. On arrête également 20 fois plus de passeurs qu'en 2002, et on intercepte 40 fois plus de kwassas-kwassas ! "


" Qu'il me soit permis toutefois de dire un mot sur le projet de piste longue de l'aéroport de Pamandzi. Je l'avais écrit dans ma Lettre aux Mahorais, et je suis aujourd'hui encore convaincu que cette infrastructure est essentielle pour le développement économique de Mayotte. Elle permettra à l'île de pouvoir accueillir des touristes en provenance directe de l'Europe, sans passer par la Réunion située, je le rappelle, à 1.400 kilomètres. Avec un nombre de passagers qui a été quasiment triplé en 10 ans pour atteindre aujourd'hui quelque 250.000, la croissance formidable de la population mahoraise et la dynamique de la départementalisation, personne ne peut soutenir que les infrastructures actuelles sont adaptées aux besoins de Mayotte. "

" Il faut donner à votre territoire les mêmes atouts dans le domaine aérien. Dans les semaines qui viennent, les premières études opérationnelles seront lancées, afin de préparer la déclaration d'utilité publique en 2011 et le lancement des travaux en 2012. Ceux-ci vont durer trois ans, pour une ouverture du nouvel aéroport avec sa piste longue en 2015. (...) On me dit qu'une compagnie aérienne serait en capacité de faire atterrir des 777, c'est-à-dire des vols long-courriers assurant la liaison directe avec Paris, sur la piste actuelle de Mayotte. J'ai demandé à la direction générale de l'aviation civile d'expertiser cette proposition. Si celle-ci s'avérait faisable, alors les objectifs de la piste longue sur le transport direct des touristes et des Mahorais, ainsi que du fret, pourraient être atteints bien avant 2015. Il s'agirait d'un coup d'accélérateur formidable pour le développement économique de Mayotte, puisque les premiers avions pourraient atterrir dès la fin de l'année 2011 à Pamandzi. L'Etat accompagnerait cette initiative, en utilisant éventuellement la défiscalisation, et en restant vigilant sur le niveau des prix des billets d'avion proposés. "


" Autre point de la lettre programme aux Mahorais, et je sais que tous y sont particulièrement attachés, la création d'une antenne universitaire permettant aux jeunes bacheliers mahorais de pouvoir continuer, sur place, leurs études jusqu'à Bac+2. Je rappelle que nous parlons là de 1.000 bacheliers par an, chiffre en hausse constante depuis quelques années, ce dont je ne peux naturellement que me réjouir. Nous avons beaucoup travaillé pour y arriver, et j'ai le plaisir de vous annoncer que cette antenne accueillera ses premiers étudiants à la rentrée 2011. "


" Enfin, pour lutter contre la malnutrition des enfants, j'ai souhaité que la Prestation d'aide à la restauration scolaire soit doublée cette année, afin de donner à tous les élèves scolarisés une collation équilibrée, qui constitue parfois le seul repas de la journée. "

" Il faut que ce câble [du haut débit] soit opérationnel d'ici fin 2011, et que le réseau interne de l'île soit prêt, pour cette date, à accueillir ces nouvelles capacités. "
" Mais le lagon, c'est aussi un formidable potentiel de développement pour l'activité touristique à Mayotte. Il faut que les acteurs économiques mahorais se saisissent de cette opportunité fantastique et proposent des offres hôtelières plus étoffées, cherchent des accords avec des tour-operators pour mettre en place des circuits combinés avec d'autres destinations dans la zone, créent des circuits touristiques attractifs. Avec moins de 40.000 touristes par an, dont 10.000 seulement se rendent sur l'île à des fins exclusives de loisir, Mayotte demeure en effet très en deçà de son potentiel d'accueil. "
Partager cet article
Repost0
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 16:17
la population scolaire de 1973 à 2009 - Une scolarisation récenteVoici les données que le Vice-Recteur, M. Cirioni vient de fournir :
"Nous achevons la préscolarisation cette année avec l'accueil de tous les 3 ans à la rentrée prochaine."
Depuis 2002 le pourcentage d'une génération qui atteint le bac est passé de 17 à 39% - encore loin des 80% et quelques de Métropole -, mais en sachant que le premier bac "mahorais" date de 1984.
Les statistiques montrent qu'en 2009 le nombre moyen d'élèves par classe est de 30 en maternelle et 26 en élémentaire.

Le document précise que "le nombre d'entrants au CP ayant échappé à la préscolarisation diminue mais reste préoccupant : 12,5% en 2009". Un taux élevé que M. Cirioni impute aux manquements de l'état civil et surtout à l'immigration clandestine. "Tous les enfants de 4 et 5 ans déclarés à la mairie sont scolarisés. Bien sûr il en reste dans les rues qui ne vont pas à l'école, mais ils ne sont pas connus de notre administration."

 

Le niveau des instituteurs stagiaires a également augmenté, en 2009 un peu plus de la moitié des reçus au concours sont niveau bac+3 et au-delà.

Les derniers chiffres sont connus, mais démontrent toujours le gigantisme de l'administration qui reste le plus gros employeur de l'île avec cette année 5.428 salariés et un budget 2009 de 245,5M€.

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 16:08
Le président se rendra à Mayotte lundi 18 janvier 2010 et prononcera un discours à Mamoudzou, la capitale de l'Ile au Lagon.

Ce discours est très attendu par une population qui s’est exprimée massivement à plus de 95% pour le oui à la Départementalisation de son île, lors du référendum du 29 Mars 2009.

Les résultats des référendums qui viennent d’être organisés dimanche dernier 10 janvier 2010 à la Martinique et à la Guyane confortent les Mahorais dans leur volonté de passer du statut de collectivité départementale à celui d’un département d’Outre mer .

Les Martiniquais et les Guyanais viennent de rejeter tout changement de leur statut actuel et ont confirmé le choix de se maintenir de département d’Outre Mer conformément à l’article 73 de la constitution.

 

Afin de permettre aux Mahorais qui le souhaitent d'écouter le discours du Président, tous les bus de ramassage scolaire seront réquisitionnés. De ce fait, les écoles n'ouvriront pas leurs portes ce jour-là.

 

On aura l'occasion d'aller l'accueillir comme il se doit !

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 17:05

Long de 223 m, il accueillait dès jeudi son premier navire, le « Consistence ».

 

Une accalmie de 3 heures dans la période de vigilance de fortes pluies aura permis le bon déroulement des festivités de l'inauguration du nouveau quai.

 

Cette inauguration du second quai intervient 17 ans après la mise en service du premier. Longoni devient ainsi, et avec l’aquaculture, le centre névralgique de l’économie de l’île. 4 brochettis, un snack et des restaurateurs seront installés sur le site.

 

Le trafic est passé de 132 milles tonnes en 1996 à 242 milles tonnes en 2006, nécessitant l’agrandissement du port, l’amélioration d’accueil des navires et les conditions de stockage des marchandises.

Ce nouveau quai permet un potentiel de développement économique, ce qui ne fut pas un long fleuve tranquille avec notamment des difficultés géotechniques et le choix d’un gestionnaire d’exploitation.

Soulignant l’accroissement de l’activité fret et transbordement, le Préfet a déploré le tonnage encore faible, lié à la concurrence proche de Maurice, devenu port franc. Il cible sur un trafic de 800 milles tonnes à l’horizon 2010, reprenant la phrase du président de l’Union maritime, « faire de Mayotte le Singapour du Canal du Mozambique ». « Il faut également une étude de bathymétrie (études des profondeurs marines, ndlr) fiable pour que le terminal pétrogazier fonctionne au mieux ». Ce quai ne dispose effectivement pas de la profondeur annoncée.

Hubert Derache confirmait par ailleurs « l’accueil des croisiéristes à Longoni, avec l’arrivée du « Sinfonia » sur le 2ème quai en mars 2010. Koungou devient ainsi « la porte de Mayotte », avec en plus le projet de liaison maritime inter îles en cours ».

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 17:31

Nous vous parlions de pluies diluviennes ces jours-ci... Voici ce qu'annonce la préfecture :


" La préfecture de Mayotte vous informe du passage en vigilance "fortes pluies". Le flux de mousson s'installe sur l'archipel des Comores. Des masses nuageuses actives intéressent Mayotte à partir du mercredi 6 janvier. Des précipitations, temporairement orageuses se produisent. Les seuils de fortes pluies pourront être atteints ou dépassés. Sous les grains, des rafales de vent pourraient atteindre 80 km/h. Cet épisode pluvieux et orageux, avec des périodes d'accalmies, devrait durer plusieurs jours, au delà du samedi 9 janvier 2010. Consignes à la population : Ne vous déplacez qu'en cas de nécessité; s'il vous est absolument indispensable de vous déplacer, soyez très prudents, respectez, en particulier, les déviations mises en place; ne laissez pas jouer vos enfants dans les caniveaux et autres réservoirs d'eau de pluie; ne tentez jamais de franchir, à pied ou en voiture, les ravines et les rivières en crue ou qui peuvent l'être soudainement, ainsi que les radiers submergés; signalez votre départ, votre destination et votre arrivée à vos proches. "

 

Un médecin généraliste mahorais, président du Conseil d'Administration de l'hôpital de Mamoudzou,  nous expliquait avant-hier qu'il a rarement fait aussi chaud. D'habitude, cela monte jusque 31 degrés à l'ombre mais pas beaucoup plus. Depuis quelques semaines, nous sommes très souvent à 33 degrés à l'ombre. Du coup, même les Mahorais souffrent réellement de la chaleur. Il conseille fortement à tous une bonne cure de vitamine au milieu de l'été.

Nous sommes gâtés pour notre 1er été austral !

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 14:14

Nous sommes donc rentrés à Mayotte samedi 2 janvier 2010 au soir.

L'été austral est cette fois bien présent. Il n'y avait pas beaucoup de pluie quand nous sommes partis, tout le monde disait que ce n'était pas normal pour la saison. Désormais, nous avons une averse tropicale chaque 5-6 heures ! La pluie tombe avec une telle violence et un tel bruit sur les plaques de tôle présentes en nombre ici... Réveil assuré chaque nuit !

Le taux d'humidité a encore grimpé d'un cran. Quand on nous a dit que l'on revient vidé d'un séjour de 2 ans à Mayotte, on commence à y croire !

En tout cas, les Mahorais sont toujours aussi zens et gentils. Pour la petite anecdote, nous avons pris le taxi à notre arrivée à l'aéroport pour rentrer chez nous. Les taximens attendent que le taxi soit plein pour partir. Une fois 4 passagers à bord, nous sommes partis. Personne ne met la ceinture, bien sur. Le coffre déborde de bagages : c'est très fréquent que les taxis roulent coffre ouvert. Le problème est que, dès le 1er rond-point, un bagage s'est envolé sur la route... Cela a bien fait rire tout le monde : pas de souci !

Nous venons d'avoir connaissance des résultats d'une première grande étude de la population générale, réalisée sur l'île de Mayotte en 2008. Nous vous faisons partager 2 chiffres assez parlants :

- "la prévalence du diabète a été estimée à 10,5 %, soit plus du double de celle trouvée en métropole (4,9 %)"

- "côté surpoids et obésité, seules 19 % des femmes ont une corpulence normale"

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 11:02

Le débah est tradition typiquement féminine, alliant chant religieux et gestuelle des mains et des bras.

En 2008, le festival Les Orientales (Saint-Florent Le Vieil) fait de Mayotte l’invitée d’honneur de sa cinquième édition. Le succès de la prestation de débah par les femmes mahoraises est tel qu’elles remportent le prix France Musique des musiques du monde.

Une animatrice est tombée sous le charme de ces chants envoûtants et propose aux cinq groupes sélectionnés par le conseil général d’enregistrer un album. C’est donc pendant 12 jours que l’animatrice et un réalisateur viennent pour enregistrer à la fois les voix des chanteuses mahoraises, mais également deux émissions dans le cadre de "Couleurs du monde", belle émission diffusée sur France Musique.

La délégation de France Musique, actuellement sur l'île au travail, repartira le 17 décembre pour la Métropole, avec dans ses valises les enregistrements de l’album et des deux émissions. Une fois le travail de post-production effectué, l’album sera présenté officiellement lors du festival Babel Med Music de Marseille, en mars prochain. Le CD, produit par Ocara Radio France, sera distribué à l’échelle internationale. Quant aux deux émissions, elles seront diffusées les 16 et 30 décembre en Métropole, mais seront par la suite cédées à RFO Mayotte pour une diffusion locale.

Les chanteuses des cinq groupes de débah parties en tournée internationale cette année sont enchantées de cette expérience : "Nous sommes parties en Suède, au Danemark et à la Réunion où nous avons fait une mini-tournée. Nous sommes très fières d’avoir représenté Mayotte", souligne Taambati du groupe Madamia.

Les cinq formations - Nidhoimya, Nouranie, Salamia, Toyaria et Madamia - ont exporté le débah du Maroc à la Belgique en passant par la Grande-Bretagne ou encore la Suède.

Ali Saïd, directeur des affaires culturelles du conseil général, a formulé son vœu de poursuivre cette formidable promotion de la culture mahoraise avec d’autres traditions typiquement locales telles que le daïra ou encore le chigoma.

Pour les chanteuses, l’aventure continue, puisqu’une fois l’album produit elles en assureront la promotion et de nombreuses dates sont prévues entre les mois de mars 2010 et avril 2011 !
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 15:06

Le hajj est pour les musulmans le pèlerinage aux lieux saints de la ville de La Mecque en Arabie Saoudite. C’est entre le 8 et le 13 du mois lunaire de Dhû al-hijja (12ème mois de l'année musulmane) qu’a lieu le grand pèlerinage à La Mecque, le cinquième pilier de l'islam.


Le hâj ou hâjjî désigne aussi toute personne qui a fait ce pèlerinage. Il est alors accolé au nom de la personne, comme marque honorifique, quand on s'adresse à elle.

Le grand pèlerinage est considéré comme l'un des cinq piliers de l'islam et le Coran le rend obligatoire pour toute personne responsable qui en a les capacités financière et physique. Il n'est cependant pas nécessaire d'accomplir ce devoir plusieurs fois.

Le grand pèlerinage est l'objet d'un très grand prestige et demeure un facteur très important d'unité et d'échanges entre les musulmans du monde entier qui témoignent d'une profonde ferveur à cette occasion.

Le Hajj reçoit annuellement plusieurs millions de pèlerins, ce qui en fait le lieu de pèlerinage le plus visité du monde musulman. Par ailleurs, le nombre maximal de pèlerins est imposé par le gouvernement saoudien grâce à l'utilisation de quotas signifiés aux divers organismes organisateurs afin de réguler le flot de pèlerins. La croissance de la fréquentation est très forte, ce qui est lié à des raisons complexes liées à la notoriété croissante du site mais aussi à l'évolution des mobilités et à la démocratisation du transport aérien. On dénombrait en effet 50.000 pèlerins en 1935, 100.000 en 1950, 200.000 en 1955, 400.000 en 1969, 918.000 en 1974 et 1,3 million en 1981. En 2008, l'Arabie saoudite a accueilli officiellement 3,5 millions de pèlerins mais certaines sources évoquent jusqu'à 5 millions de participants. Ce nombre élevé de pèlerins a causé dans le passé récent plusieurs bousculades mortelles.


Vendredi dernier, nous avons constaté que de nombreuses rues étaient décorées, des endroits étaient "bâchés" avec des tables de fêtes en dessous. On nous a expliqué que les Mahorais fêtaient le retour des Hâj !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens