Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 07:41

Une attention particulière est portée à la chevelure qui, pour répondre aux critères esthétiques, doit être brillante. Pour ce faire, les feuille de kapokier sont pressées et leur jus appliqué sur les cheveux puis rincé. Le tressage est la coiffure traditionnelle, agrémenté de broches et de peignes en or. La nuit, les femmes parent leur chevelure de fleurs dont les parfums auraient des effets aphrodisiaques…

 

   

Partager cet article
Repost0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 07:19

                                                                                                               

Sensibles à leur apparence physique, les femmes de Mayotte perpétuent un art de la beauté à la fois traditionnel et original. Les soins de la peau sont encore élaborés à base de plantes, de fleurs et d’épices, comme les essences de jasmin, d’ylang-ylang, de vanille, canelle, vétiver… La noix de coco constitue à elle seule un véritable produit de beauté. Son lait nettoie la peau en profondeur tandis que son huile, utilisée en massage, la nourrie et la régénère.

 

le msindzano

 

La poudre de bois de santal, dont est fait le masque de beauté, ou msindzano, est l’élément essentiel du maquillage des femmes mahoraises. En frottant un morceau de bois de santal sur une pierre de corail, le grain fin de cette « table à masque » transforme le bois en poudre. Les femmes y ajoutent quelques gouttes d’eau puis appliquent sur le visage la pâte blanche et onctueuse obtenue, soit sous forme de masque soit en dessinant des motifs ornementaux qui se répètent. Ce maquillage traditionnel fournit un écran naturel contre le soleil et gomme les impuretés de la peau. Donnant aux femmes un charme exotique, le msindzano, qui peut être préparé avec d’autre s poudres comme le safran ou le curcuma, est un outil de séduction au parfum naturel.

                                                               

Partager cet article
Repost0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 07:12

Le premier cyclone tropical de la saison, Bingizal, vient de toucher Madagascar, près du cap Masoala, dans la région de Sava au nord de Madagascar.


Le bilan des dommages causés par des vents de 160 km/h atteignant 220 km/h en rafale, n'a pas encore été établi, mais une ONG lance déjà un cri d'alarme.

 

« Nous nous attendons à ce que ce soit une urgence de type 2, avec plus de 100.000 personnes touchées par les dégâts provoqués par le vent et / ou des inondations, et plus de 30.000 encore plus durement touchés», a prévenu Care International, une ONG axée sur l'éradication de la pauvreté dans une alerte d'urgence.

 

Depuis plusieurs jours, Mayotte vit au rythme des bulletins de vigilance fortes pluies, qui se succèdent.


L’île est pour l’instant peu touchée. Ces fortes pluies sont les conséquences de la proximité de ce cyclone tropical Bingizal, positionné à 660 km au sud-est de Mayotte. Il se déplace vers l’ouest à 18 km/h.

 

Météo France annonce des orages, parfois forts, provoquant de fortes précipitations et des rafales de vent sous grains pouvant atteindre 50 km/h. « La prudence est recommandée pour les randonnées en montagne et les sorties en mer », avec une « mer agitée à forte sous grains ».

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 05:15

L'arrivée d'eau par intermittence pendant une semaine à cause de la rupture du sea-line n'est peut-être pas si provisoire que cela !

 

Nous sommes dans une période de chaleur intense mais les fortes pluies, qui débutent normalement dès le mois d'octobre, ne sont pas au rendez-vous. Cette situation commence donc à devenir inquiétante dans la mesure où les réserves d'eau se vident.

 

Météo France appelle ce phénomène s'appelle la Niña qui touche actuellement l'océan indien, l'Asie et l'Océanie, et se traduit par l'inversement des des événements climatiques habituels : dans des zones où habituellement on ne note pas de précipitations en cette saison, il pleut et vice-versa.

 

L'arrivée de la pluie pourrait se faire de façon brutale sous forme de tempête tropicale ou de cyclone !


Une campagne de prévention a été lancée afin que les habitants fassent d'avantage attention à leur consommation d'eau.

 

Si la pluie n'arrive pas, des mesures de rationnement et de coupures sont à prévoir afin de préserver les ressources en eau potable, comme c'est déjà le cas à la Réunion et à Maurice.

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 06:16

Jeudi après-midi, il y a eu une rupture du sea-line raccordant Petite Terre au réseau de distribution d'eau potable de la Grande Terre. 

Nous avons été sans eau pendant 24 heures environ.

 

Et désormais, l'approvisionnement est restreint.

 

En effet, alors que les besoins de la population de Petite Terre sont de 3.000 m3 quotidiens, l'usine de dessalement de Petite Terre ne produit que 1.500 m3 d'eau potable par jour, l'autre moitié arrivant par… le sea-line cassé !

 

Pendant la durée des réparations, un planning de coupures a été élaboré sur une semaine.


Notre secteur sera desservi en eau :

 

vendredi 14 de 18h à 6h,

dimanche 16 de 6h à 18h,

Lundi 17 de 18h à 6h,

mercredi 19 de 6h à 18h,

jeudi 20 de 18h à 6h

 

Le reste du temps : pas d'eau !

 

Cela fait du bien de se rendre compte à quel point l'eau est importante dans notre vie.


En tout cas, on sait désormais que l'on peut se laver de manière parfaitement convenable avec 1,5 litre d'eau. Pour cela, il faut faire preuve d'imagination (bassine et verre conseillés notamment) !

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 06:33

Voici quelques extraits de l'interview d'un guide interprète de Mayotte, qui a beaucoup voyagé et qui propose à ceux qui le souhaitent de partir à la découverte d'une Mayotte authentique :

 

- "Quand je rentre trop dans la société de consommation, ça m'arrive d'aller camper pour me ressourcer. C'est le seul endroit où l'ont peut redéfinir ses valeurs et ses priorités, en l'occurence trouver un lieu pour y faire du feu, manger, dormir. Le plus important devient moi, ce qui m'entoure. Le reste n'a aucune importance."

 

- "Je propose de partir à la découverte de l'île, notamment à travers des journées d'immersion chez l'habitant. Je choisis toujours une famille qui ne soit pas tombée dans l'occidentalisme et qui ait une notion de l'accueil. Ce n'est pas du folklore mais du partage, bien souvent dans les deux sens."

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 06:30

"Zoom sur…" est un reportage diffusé dans le journal de 13 heures de TF1 les dimanches.

 

Le reportage dure 15 minutes environ. 

 

Dimanche 26 décembre, il sera consacré à Mayotte.

 

Il sera divisé en 3 volets :

-          « balade », découverte de l'île, à travers des aspects typiques : retour coloré et animé des hadjs, rencontre d'une famille dans sa maison, le tressage des cheveux, les masques de beauté msindzano…

-          « patrimoine » : le lagon, la plongée sous-marine, la protection des tortues et des dauphins, la pollution et le braconnage des espèces protégées

-           « actualité » : la départementalisation et l'immigration clandestine, l'explosion démographique et le système scolaire

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 06:26

P1060124.JPG

 

 

P1060164.JPG

 

 

P1060167.JPG

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 05:56

P1060110.JPG

 

Les coiffures des filles et des femmes sont très belles à Mayotte.

Elles changent très fréquemment de coiffure (1 à 2 fois par semaines).

Le tressage est un moment de convivialité entre les femmes. Elles ont une habilité impressionnante avec leurs doigts et font preuve de beaucoup d'imagination : de vraies artistes !

 

P1060113.JPG

 

P1060118.JPG

 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 09:51

DSCN2733.JPG

 

Si il le dit !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Aurore LEMARCHAND
  • Contact

Recherche

Archives

Liens